Partagez | 
 

 AMAOKA •• dance macabre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 154
Ϟ Points : 666
Ϟ Âge : 30 ans
Ϟ Statut de sang : non-maj
Ϟ Emploi - Études : Commissaire de police
Ϟ Crédits : applestorm
Amaoka Masamune

MessageSujet: AMAOKA •• dance macabre   Mar 20 Déc - 23:14

Veritaserum
Tell me who you are
Pseudo : tartufflette Âge : 22 ans Pays : Allemagne Crédits : applestorm (avatar) Comment nous as tu trouvé ? pub sur bazzart Un dernier mot : caramel.
Nom & Prénom(s) : Masamune, le patronyme du géniteur qui se transmet d'âge en âge, de décennie en décennie, l'honneur de la famille au sang qui coule dans les veines. Amaoka Shino, les prénoms de ses deux grands-pères, et il se doit d'inspirer le respect et d'être digne de ces souffles qu'il porte, quand pour lui ce n'est que du vent, quand les actes parlent plus que la famille dont on vient. Tant de similitude avec le monde magique, et l'ignorance les gouverne tous.  Âge & date de naissance : trentre ans, trente circonvolution, autant de rotations d'une planète, alors que des éons passent et que des ères trépassent, depuis que sa naissance a éclot en plein coeur d'un été torride, un seize juillet. Lieu de naissance & nationalité : Hiruzen, dans la préfecture de Tottori, au Japon. Il a donc la nationalité japonaise. Statut de sang : Non-maj. Situation familiale : Frère aîné de deux jeunes garçons, jumeaux, de huit ans ses cadets, il entretient des liens à la fois très solides avec sa mère, étrangère dans un pays si porté sur l'honneur du sang, et distant avec son père. L'incompréhension entre les crocs, le goût amer de la déception entre leurs papilles.   Situation financière : Plutôt aisée, entre son salaire qui n'est pas à dédaigner, et grâce à l'héritage familial. Situation amoureuse : Célibataire, pas le temps pour le tournis des émois, la passion de la justice, l'ardeur aux chevaliers des temps modernes. Orientation sexuelle : L'amour aux âmes, nulle distinction entre les sexes et les attirances, quand choisir est un luxe et un fardeau, la pansexualité est une vérité qu'il a appris à apprivoiser. Métiers &/ou études : Commissaire de police, leader d'une justice trop souvent démantibulée et rejetée, salie et souillée.  Groupe : le Peuple



Petit test de personnalités sous forme de jauges en pourcentage, histoire d'avoir un aperçu plus global de votre personnage. Pour remplir une jauge il vous suffit de modifier la valeur comme vous le souhaitez, de dix en dix, ainsi que le pourcentage noté à la suite. Si en dessous de 20% ou au dessus de 80% merci de justifier le pourquoi dans la partie explications un peu plus bas.
Petit exemple pour illustrer : Un personnage ayant 10% en sang-froid sera très vite déstabilisé par un comportement ou une situation inhabituelle, à 50% il sera apte à se contenir face à la plupart des situations classiques de sa vie, qu'il a déjà pu affronter et pour face auxquelles il sait donc comment agir. Au delà de 80%, il aura une parfaite maîtrise de lui même et saura rester stoïque face à la quasi totalité des situations difficiles (aussi bien émotionnelles que visuelles).
Moralité
80%
Pragmatisme
65%
Sociabilité
50%
Combativité
50%
Ambition
20%

Explications éventuelles : Écrire ici

(Les jauges suivantes sont facultatives. Vous pouvez en remplir seulement certaines, toutes, ou au contraire aucune.)
Manipulation
10%
Sociopathie
0%
Sang froid
50%
Altruisme
75%
Loyauté
65%
Sensibilité
50%
Empathie
50%

Caractère : Rusé • Soucieux de son apparence • Méticuleux • Orgueilleux • Fier • Symptôme du chevalier blanc et servant • Croit naïvement en une justice • Joue les vieux ours ronchons et moralisateurs • N'est pas le dernier à boire/se battre/lancer des insultes en japonais (aucune mention à barrer, merci, bisou) • Sensible à la douleur des autres (en tant que policier, mais sur le plan humain, il est assez handicapé niveau sensiblerie, l'ours grognon.) • Bavard sur tout sauf sur lui-même (monsieur jour les mystérieux) • Optimiste dans l'âme et généreux, malgré ses allures de mauvais garçon • Ami loyal, compagnon fidèle, fils désavoué et déshonoré • Perfectionniste à l'extrême • Se lasse et s'ennuie vite • Aime le changement, bouger, sortir, l'adrénaline et le danger - sa vie lui semblerait bien triste sans son joli pistolet métallique et sa plaque • Dépensier, nullement avare, quel besoin de garder pour demain ? • Voltige entre une discrétion maladive et une expansivité qui fait peur • L'âme d'un leader, les ordres aux lèvres, mais sais obéir aux ordres • Se montre parfois obtus, contrariant et têtu • D'une curiosité insatiable • Peut se montrer immature, surtout quand on le froisse • Autoritaire et cassant dans son travail • Totalement brouillon, l'organisation et le rangement, il laisse ça aux autres, à ceux qui ne savent pas retrouver les choses dans un joyeux bazar ambiant et chaleureux • Facilement distrait, tête en l'air et maladroit dans ses propos, trop franc et jugé brutal dans son honnêteté, il ne sait pas mentir correctement.


More of you


— Il n'est rien sans son café du matin. Et du midi. Et du début d'après-midi. Et du soir. Et de trois heures du matin. Vous l'aurez compris : ce n'est pas du sang mais de la caféine qui coule dans ses veines. Et sans sa dose régulière toutes les deux heures (une heure quand il est particulièrement sur les rotules) monsieur devient pire qu'un ours ronchon : papy ours ronchon. Capable de vous faire pleurer par tous les orifices des larmes sous la torture de ses grognements contre tout et n'importe quoi. Mieux vaut donc se faire discret si il n'a pas eu sa drogue brune, le japonais.
— Il n'est pas le dernier à accepter un verre - il ne faut guère insister. Il n'est pas rare non plus que ses cafés du soir, alors qu'il reste tard sur un dossier, soient mélangés à un peu de rhum ou de cognac, pour faire glisser, comme il dit. Oui, monsieur est vaguement alcoolique sur les bords.
— Il vit littéralement pour son travail. Le dicton le travail c'est la vie n'a jamais eu plus belle incarnation. Sa soif de justice n'a d'égal que son côté perfectionniste sur les dossiers qu'il prend : il ne lâche jamais l'affaire, comme un chien enragé, et a un certain instinct dû à l'expérience qu'il a acquise grâce à son travail avec les brigades criminelles japonaises.
— Il a été renié par son père, non après son entrée dans les forces de police, ce qui allait déjà dans le sens inverse des rêves paternels (lui le voyait plutôt avocat), mais à cause de sa relation avec son ancien coéquipier et sa bévue qui entacha l'honneur de son fils. Répudié, il a eu la chance que son chef ne lui fasse une fleur, étant donné ses très bonnes notes et son instinct de jeune loup : plutôt que d'être viré, il l'a fait muter dans un autre pays, le Canada. Ô, Canada.
— Il n'a jamais été très proche de sa famille, hormis de sa mère : étrangère, d'origine anglaise, elle lui a beaucoup apprit. Que ce soit la langue anglaise, la musique (le piano et le violon, ainsi que la guitare) ou encore la gastronomie, ils ont eu longtemps une relation fusionnelle. Elle est la seule à laquelle il envoie encore des nouvelles, quand il y pense. Son père a bien prit garde à éloigner les jumeaux, ses deux frères, de lui et de leur inculquer qu'il n'était plus leur frère que par le devoir et qu'ils n'avaient plus à lui parler.
— Il s'est spécialisé, étant jeune, dans l'infiltration de gangs, et a fait deux ans dans une élite de tireurs. A présent, il se penche plutôt vers le terrorisme, qui fait vaciller le monde et Ottawa, et les relations publiques - ceci étant un ordre déguisé qu'on lui a refilé, comme une patate brûlante. Que ficherait un ours comme lui aux relations publiques, sérieusement ?!
—  Il est friand de lecture, de la littérature à la BD, même si son auteur préféré reste Lovecraft, et son poète préféré Baudelaire. Il a apprit à lire le français et l'allemand, pour pouvoir s'intéresser à ces cultures. Il regarde la télévision uniquement pour les informations, et honnit de tout son être les émissions abrutissantes telles que les reality shows.
— Il a eu deux grandes relations dans sa vie : Yumiko, une éudiante comme lui d'école de police, et leur relation aura duré trois ans, puis elle l'a quitté sans raison. Amaoka ne sait pas que, enceinte, Yumiko a été chassée par Mr Masamune, et qu'il lui envoyait de l'argent pour élever son petit-fils. Il ne sait rien de son enfant, qui devrait avoir dans les six ans à présent. Sa deuxième relation n'aura pas été plus douce, l'amour vous tombant dessus sans prévenir : son coéquipier étranger, chinois d'origine, quand il était aux forces de police japonaises. Cinq ans, cinq belles années de cache-cache, toute relation interne étant interdite, d'autant plus homosexuelle. Quand la hiérarchie l'a apprise, le verdict a été sans appel : Xia Mei a été renvoyé. Amaoka a apprit qu'il avait quitté le Japon, trois mois après. Lui-même n'aura pas fait long feu plus longtemps : sous couvert d'une grosse bévue, il a été muté au Canada.
— C'est un flemmard pour faire ses courses et ses repas : soit il se fait livrer sa nourriture, ne trouvant pas le courage de faire la cuisine, soit il s'invite chez une vieille voisine bien trop gentille, qui se comporte avec lui comme une grand-mère.
— Son allure est toujours très soignée : lunettes de soleil, cheveux en place, barbe parfaitement taillée. Et de cette carrure impressionnante, du haut de ses presque deux mètres (très particulier pour un japonais) il forme une montagne musclée et souple, élégante et séductrice malgré elle, féline et dangereuse.
— Quand il était petit, il se battait souvent avec ses compagnons de classe. Il a acquis au cours de sa vie plusieurs cicatrices, dont l'une qu'il trouve particulièrement laide, sur son torse, là où une balle a bien failli lui retirer la vie. Il garde, par temps froid ou humide, une certaine tension du côté de l'épaule gauche. C'est une des raisons pour laquelle il est parti des tireurs d'élite.
— Il a une passion inavouée pour la mythologie, et les créatures surnaturelles. Il a toujours cru qu'il existait des loup-garous, des vampires, des chimères, et que l'homme n'était juste pas capable de les voir. Un esprit enfantin, obstiné, qui aura eu raison jusqu'au bout, au final. Mais la réalité lui fait peut-être peur, à présent. La magie vacillante, changée, mutée.
— Il est totalement outré de voir le gouvernement se servir des sorciers malades du virus comme d'esclaves. Etant lui-même une minorité parmi les blancs Canadiens, il soutient la cause anti-esclavagiste, et si il devait avoir sous son toit l'une de ces personnes, il la traiterait d'égal à égal.
— Il est extrêmement curieux de tout, que ce soit musique ou littérature, et il adore débattre avec des gens cultivés, qui ont des arguments à opposer sans pour autant s'emporter.
— Quand il est arrivé à Ottawa, le samedi soir, il allait dans les bars draguer et jouer de la guitare. Il a arrêté depuis, à cause de la surcharge de travail - il se plonge dans autre chose que la musique et les corps d'inconnus pour aller mieux et se sentir vivre.



_________________

   
ALCHIMIE DE LA DOULEUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 154
Ϟ Points : 666
Ϟ Âge : 30 ans
Ϟ Statut de sang : non-maj
Ϟ Emploi - Études : Commissaire de police
Ϟ Crédits : applestorm
Amaoka Masamune

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   Mar 20 Déc - 23:15

Once upon a time, in real life
Not a dream anymore




« À terre ! »

Sa voix grave et rauque avait des accents de douleur, d'impatience et de brusquerie. Xia Mei, son partenaire, s'exécuta. La danse macabre commença, et la valse des sifflements des balles leur donna le tournis. Létale position. Danger qui coule dans les veines. Adrénaline aux yeux écarquillés. Amaoka, adossé au mur, ressentait avec acuité la froideur des pierres et la mortalité de chacun de ses gestes. Ses pensées virevoltaient comme une flamme dans une tempête ; la brûlure du péril qui carbonise chaque atome de bon sens ; l'alarme qui ondule sous son crâne, aux hurlements comme des sirènes. Une brusque bouffée de parfum lui assène un coup dans l'estomac - c'est celui, si onéreux, qu'aime Xia Mei, mélangé aux effluves du sang, de fer et de cuivre.

« Où ? »

Nul besoin d'explications. Le gémissement qu'il a lui rappelle combien sa vie est plus importante que la sienne - les amants maudits, interdits, cachés et camouflés. Ses doigts cherchent la blessure, la palpent, sans douceur - gravité d'un flanc perforé, qui laisse dans sa bouche des goûts de cendre et de mort.

« Fais-le tour, Ama. Je les distraits, et ils croiront toujours que nous sommes deux ici. Si le chef Yazu s'échappe, on va encore te taper sur les doigts. »

Le sang de leader dans ses veines, qui l'emporte même dans un duo, qui lui donne la tête quand il voudrait l'égalité totale. Il aurait tellement voulu changer ce sang si pur, si honorable, quinze millions de fois fardeau. Deux bouches qui se heurtent, sans délicatesse - une touche de sang sur sa langue, le goût de l'amour et de la mort. L'estomac qui s'agite, qui ronchonne, l'aigreur et la peur qui le chevauchent. Il court. Peut-être qu'il arrive à destination, derrière le bâtiment, sans être touché, peut-être pas. Cela n'a plus d'importance ; qu'est-ce qui en a jamais eue, hormis Xia Mei ? J'aurai dû rester avec lui. Et merde à ce putain de Yakuza de mes coui-

Puis, il est là.
Il court, aussi. Comme lui, quelques minutes auparavant.
Sa veste ne camoufle pas ses énormes bras tatoués, et son faciès de singe, crispé dans la fureur.
Il lève son pistolet de service : une jambe en moins, ça ne le tuera pas. Il vise soigneusement.
Un cri.
Derrière lui.
Xia Mei.

Il fait volte-face, sans réfléchir, et accourt vers son amant. Il bondit sur les deux gorilles qui s'en prennent à lui. La bagarre est inégale - le sang finit par rougir les pavés. Le sang des deux policiers. Les néons bleus se marient bien avec le carmin, quand les voitures alliées arrivent.

***

« Comment le savez-vous ? »

Il frémit devant le double regard : son père et son patron. Tous deux ont l'air exaspérés par sa question. Mais, de toute façon, une fois encore, son monde s'effondre. Xia Mei a été viré - pour cause de liaison avec un policier en interne. Déjà, les rumeurs se répandent : des homosexuels ? Quelle horreur. Il pose le regard sur son corps contusionné. Il a mal - mais c'est au-delà d'une douleur physique. L'alchimie de la douleur, disait Baudelaire.

« Tu fais honte à notre nom. »

Le regard des deux Masamune se croisent ; fureur et dédain se fondent en un grognement, et c'est là que quelque chose se brise.

***

« Je suis viré ? »

Amaoka hausse les sourcils, l'air bravache. Il sait qu'il devrait avoir peur - ne mérite t-il pas la prison, pour avoir tué un suspect ? La situation était la légitime défense, mais les rumeurs qui courraient sur son homosexualité allaient contre lui. On le disait déviant, et qui sait ce dont il était capable, souillé qu'il était ?

« Non, Ama. Tu es doué dans ce que tu fais. J'ai fait parler mes contacts, et je peux t'envoyer à Ottawa. Ils cherchent un commissaire de police. Tu pourras te refaire une vie là-bas. »

« Et si je ne veux pas ? »

Le chef soupire et dodeline de la tête, entre amusement et exaspération.

« Je ne te laisserai pas le choix. Je ne te laisserai pas foutre ta vie en l'air. Entre nous, je me fiche d'avec qui tu passes la nuit. Tu as commis des erreurs, mais ... » Il sourit doucement. « Tu as toujours été mon préféré. »

***

Amaoka avait toujours aimé le froid. La neige. Et l'accent canadien le faisait rire - il s'amusait beaucoup à l'imiter dans sa langue maternelle. Il s'installa à Ottawa sans problèmes, l'air aussi ronchon et grognon que d'habitude. Mais c'était sans connaître la réalité qui allait le frapper de plein fouet.

Sorciers. Magie. Virus. Esclaves.

Le monde était fou. Ou alors l'avait-il toujours été ?



_________________

   
ALCHIMIE DE LA DOULEUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 148
Ϟ Points : 523
Ϟ Âge : 51 ans
Ϟ Statut de sang : Non-Maj
Ϟ Emploi - Études : Rentière de la fortune Blackstone
Ϟ Crédits : @Wiise (avatar)
Ophélia Blackstone

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   Mer 21 Déc - 0:15

Bienvenue :hi!:

Contente que tu nous aies rejoint finalement, et Godfrey, miam :drool:
J'ai hâte d'en lire plus sur toi, et bien sûr tu auras un lien à la clé :wink:
Si tu as (d'autres) questions, n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 210
Ϟ Points : 447
Ϟ Âge : 25 ans
Ϟ Statut de sang : Sang-mêlé
Ϟ Emploi - Études : Esclave
Ϟ Localisation : Entre les griffes de Lucian
Kenneth Marshall

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   Mer 21 Déc - 0:50

Houlà, encore une plume qui déchire :cutie:
Excellent choix finalement d'avatar, je plussoie mes camarades (:russe:) ! Bienvenue parmi nous, tu ne vas pas t'ennuyer crois-moi et je sens que ton personnage va avoir un potentiel de ouf ! Vivement que la fichette soit finie que tu viennes faire régner la loi à Ottawa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 223
Ϟ Points : 253
Ϟ Âge : Cela fait 27 ans que tu foules cette Terre.
Ϟ Statut de sang : Qui est encore Sang-Pur de nos jours ? Tu es une Sang-Mêlé.
Ϟ Emploi - Études : Tu te préparais à devenir professeure... aujourd'hui tu es esclave.
Ϟ Crédits : Shiya et Tumblr
Robyn Walker

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   Mer 21 Déc - 1:49

Fourrure a écrit:
et je pense me lancer avec Godfrey (même pas arrivé, il fait déjà de l'effet, Robyn ? :hihi: )
À la joueuse seulement d'ailleurs j'ai un nouveau message pour toi : jzhegsfkjkendskcjbfkecldkfsjbh ejxkdfhjkensdj :bave: :cutie: :love: :lalove:
Parce que Robyn elle... bah elle aime les boobs What a Face

En tout cas vraiment ravie de voir que tu nous as rejoint et en plus avec Godfrey :bave: hâte de lire toute ta fiche !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 236
Ϟ Points : 612
Ϟ Âge : trente-quatre ans.
Ϟ Statut de sang : non-maj.
Ϟ Emploi - Études : sergent, instructeur à ses heures perdues, soldat black ops temporairement inactif.
Ϟ Crédits : ah + tumblr.
Ϟ Localisation : avec ta femme.
Teddy Shughart

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   Mer 21 Déc - 11:18

Godfrey, je rejoins Robyn, quel choix :faint: Je guettais ta venue parce que Godfrey en commissaire de police, voilà, quelle idée :faint:
Puis le début de ta fiche est top, j'ai hâte de lire le reste ! :cutie:
Bienvenue et bon courage pour la suite I love you

_________________

    ― leave me to dream ―
    And all these sorrows I have seen They lead me to believe That everything’s a mess. But I wanna dream, Leave me to dream.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar
Profil
Invité

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   Mer 21 Déc - 11:46

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 154
Ϟ Points : 666
Ϟ Âge : 30 ans
Ϟ Statut de sang : non-maj
Ϟ Emploi - Études : Commissaire de police
Ϟ Crédits : applestorm
Amaoka Masamune

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   Mer 21 Déc - 12:47

Vous êtes tous si gentils, j'suis émue :plz:

Un gros merci global pour vos messages d'amour ! ♥️

@Ophélia : je trépignais trop hier soir, j'ai rejoins en avance le forum :pornstache: et c'est une vraie joie ! J'essaye de finir la fiche cet aprem, je suis au taquet aujourd'hui ! J'ai eu des questions hier soir, au moment de dormir eeeeeeet je les ai oubliées. PARDON. JE SUIS UN BOULET UN PEU. :majesty: Je me souviens par contre de l'une d'elle : les non-maj sont bien au courant de l'existence de la magie, de ses problèmes, etc ? #j'aipasrévisémesannexes.

@Kenneth : haaaw c'est trop gentil merci :faint: et puis ça vient de quelqu'un qui a choisi McAvoy et qui a forcément bon goût :hahaha: J'viendrai faire la loi à Ottawa et dans vos slips, non mais ! Z'allez voir ce que vous allez voir ! (comment ça, je me la pète ? meuh non. laissez moi ma moustache et mon flingue, et je joue Clint Eastwood, plz.)

@Robyn : je t'ai dis que le combo margot + le prénom = love total ? voilà c'est dit fallait que ça sorte, sinon y'allait avoir une tension entre nous. (enfin, quand je me serai fait pousser des boobs, chut.) merci pour l'accueil, heureuse de faire une autre heureuse avec Godfrey Gao :cute:

@Teddy : ahah à peine arrivée déjà stalkée ? j'aime ça. :cute: merci pour le début, j'ai pourtant écrit ça ce matin, entre deux chaussures, sur le départ, la tête dans le cul :mdr: j'espère que je ne te décevrai pas pour la suite :hysté:

@Merlin ; merci à toi ! j'adore ton prénom, je trouve ça trop chou avec la bouille :cute:


des bisous sur vos truffes, bande d'amour. #insultedeouf :fans:


_________________

   
ALCHIMIE DE LA DOULEUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar
Profil
Invité

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   Mer 21 Déc - 14:33

Ça me semble très intéressant comme personnage! Bien hâte d'en lire plus!
Bienvenue et courage pour la suite! :heart2:
Revenir en haut Aller en bas

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 124
Ϟ Points : 318
Ϟ Âge : Vingt-cinq ans
Ϟ Statut de sang : Sang-mêlé
Ϟ Emploi - Études : Anciennement réceptionniste pour un cabinet ministérielle
Ϟ Crédits : Malbe
Ϟ Localisation : Au plus proche de Lucifer
Hécate Sparks

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   Mer 21 Déc - 15:53

Un commissaire de police ! Trop bon choix ! :hysté:
Bienvenue !!! :love:

_________________
Hostage
« It all begins with just one kiss, I'm held hostage by your love, Put me in cuffs, lock me up, I'm held hostage by your touch, This prison is rough but I can't get enough » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 154
Ϟ Points : 666
Ϟ Âge : 30 ans
Ϟ Statut de sang : non-maj
Ϟ Emploi - Études : Commissaire de police
Ϟ Crédits : applestorm
Amaoka Masamune

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   Mer 21 Déc - 16:12

@Lucian : merci beaucoup ! J'ai fait une histoire bateau, pas du tout aussi bien écrit que ce que je voulais (dans le genre poétique et recherché. tant pis.) j'espère que ça te plaira quand même Magnéto joli :hihi:

@Hécate : ok le prénom je dis : LOV U. Merci beaucoup pour l'accueil, ça fait plaisir ! :heart2: :heart2:

_________________

   
ALCHIMIE DE LA DOULEUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 210
Ϟ Points : 447
Ϟ Âge : 25 ans
Ϟ Statut de sang : Sang-mêlé
Ϟ Emploi - Études : Esclave
Ϟ Localisation : Entre les griffes de Lucian
Kenneth Marshall

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   Mer 21 Déc - 16:20

Un perso concret, en relief, avec son originalité, ses défauts et ses qualités, et le tout ficelé avec une plume qui rend la lecture plus qu'agréable : j'adore ! Bienvenue parmi nous, je sens que les méchants n'auront plus qu'à se tenir à carreau à Ottawa ^^

Bienvenue à Ottawa !

Nous espérons de tout cœur que tu te plairas parmi nous et que tu resteras longtemps sur IV (sinon on te kidnappe et on te fait un lavage de cerveau :excellent: ).

Avant toute chose, si tu es encore un peu perdu par rapport au contexte, tu peux consulter l'Annexe du flemmard qui te résumera l'essentiel (n'hésite pas à cliquer sur les petits liens pour plus de détails :wink: ), sinon tu peux faire appel à n'importe quelle staffienne qui sera ravi de te répondre.
N'oublie pas d'aller te recenser sur l'[url=lien vers annuaire]annuaire des groupes[/url], que tu pourras d'ailleurs utiliser pour te faire ta petite place dans la communauté canadienne :cheers: . Pense à aller voir comment le système de points et la Boutique fonctionnent :thinking: . Nous t'invitons également à aller faire ta fiche de liens et RPs, ne serait-ce que pour t'aider à te tenir à jour :book: .

Une fois la paperasse terminée, il n'y a plus qu'à te lancer ! Tu as pléthore de choix : outre les RPs lambdas (c'est rétro, mais toujours à la mode), tu peux aussi faire un flashback, flashfoward ou UA, tu peux également envoyer un mail, un sms, réagir sur les réseaux sociaux, ou encore participer à un event ou une mission. Et si tu as trop de choix et que tu ne sais pas par où commencer, fais un tour par les demandes de RPs.

Bref pas de contrainte, un max de liberté !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 256
Ϟ Points : 672
Ϟ Âge : 35 ans
Ϟ Statut de sang : Non-maj
Ϟ Emploi - Études : Ministre de la défense et de l’armée & Héritier du Groupe Vauxs
Ϟ Crédits : Class Whore & tumblr
Lucifer Vauxs

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   Mer 21 Déc - 17:20

Tu as été plus rapide que moi ! What a Face

Mais bienvenue quand même un poil en retard ! Ton personnage dépote ! :cute: :fans:

_________________
Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar
Profil
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: AMAOKA •• dance macabre   

Revenir en haut Aller en bas
 
AMAOKA •• dance macabre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Danse Macabre
» Intrigue n°2 - Découverte macabre
» DANSE MACABRE - Demande de partenariat
» Danse Macabre - RPG Batman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Incarcerem Vitae :: Ressources humaines :: Fiche d'Identité :: Identification Complétée-
Sauter vers: