Partagez | 
 

 Ludwig ☯ like an artist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 50
Ϟ Points : 313
Ϟ Âge : 21 ans
Ϟ Statut de sang : Sang-Pur
Ϟ Emploi - Études : Apprenti cuisinier, étudiant en médecine
Ϟ Crédits : lilousilver (bazzart)
Ludwig F. Lewis

MessageSujet: Ludwig ☯ like an artist   Jeu 5 Jan - 0:21

Veritaserum
Tell me who you are
Pseudo : Tatsuki, encore. :hihi: Âge : toujours 24 ans. Pays : celui des vaches. Crédits : inconnu. Comment nous as tu trouvé ? demandez à Brynhildr. Un dernier mot : mot.
Nom & Prénom(s) : Ludwig, parfois simplement raccourci en Lud, donné par une mère un peu cinglée et surtout fan de musique, notamment de Beethoven. Fletcher est là pour faire joli dans la paperasse, plus qu'autre chose. Enfin vient Lewis, un nom comme un autre, le nom d'une famille de sorciers. Âge & date de naissance : voilà 21 ans qu'il foule cette terre, il est né le 31 octobre 1995. Le jour d'Halloween oui, parfaitement. Un peu ironique pour un sorcier. Lieu de naissance & nationalité : il est né à Ottawa, d'un père canadien et d'une mère allemande. Mais il s'est toujours considéré comme purement canadien. Statut de sang : sorcier de sang pur, une fierté assez mal placée selon son propre avis. Situation familiale : famille nombreuse, famille chérie, famille unie, famille maudite. Il a tout abandonné pour eux, et ils n'ont rien fait pour le retenir, trop contents de se débarrasser de lui. Quant à fonder sa propre famille, il est trop jeune pour y songer et n'est pas dans une position qui le lui permettrait de toute façon. Situation financière : le néant, il ne possède plus rien, plus même son corps, malgré les illusions. Tout ce qui lui reste, ce sont ses pensées. Situation amoureuse : célibataire, la situation ne se prête pas vraiment à se mettre en couple avec quelqu'un. Orientation sexuelle : par défaut, il se qualifierait d'hétérosexuel. Mais en y réfléchissant bien, que ce soit un homme ou une femme, il est tout autant attiré. Il ne l'avouera donc pas facilement, mais il est bisexuel. Métiers &/ou études : rien, le néant. Il n'a même pas eu le temps de finir ses études magiques, arraché à sa famille et à son monde. Aujourd'hui, il n'est rien de plus qu'un esclave. Mais un esclave qui étudie la médecine option neurosciences par correspondance. Il travaille aussi en tant qu'apprenti cuisiner et lorsqu'il trouve le temps, il lit en cachette des cours de droit. Groupe : Sorciers.



Petit test de personnalités sous forme de jauges en pourcentage, histoire d'avoir un aperçu plus global de votre personnage. Pour remplir une jauge il vous suffit de modifier la valeur comme vous le souhaitez, de dix en dix, ainsi que le pourcentage noté à la suite. Si en dessous de 20% ou au dessus de 80% merci de justifier le pourquoi dans la partie explications un peu plus bas.
Petit exemple pour illustrer : Un personnage ayant 10% en sang-froid sera très vite déstabilisé par un comportement ou une situation inhabituelle, à 50% il sera apte à se contenir face à la plupart des situations classiques de sa vie, qu'il a déjà pu affronter et pour face auxquelles il sait donc comment agir. Au delà de 80%, il aura une parfaite maîtrise de lui même et saura rester stoïque face à la quasi totalité des situations difficiles (aussi bien émotionnelles que visuelles).
Moralité
80%
Pragmatisme
50%
Sociabilité
70%
Combativité
70%
Ambition
20%

Explications éventuelles : Il a besoin d'aider. Il sera toujours le premier à tendre la main, à rendre un service à quelqu'un sans rien attendre en retour. Il ne s'intéresse que peu à ce qui pourrait lui arriver, l'important ce sont les autres. Rien d'autre.


Manipulation
50%
Sociopathie
0%
Sang froid
50%
Altruisme
90%
Loyauté
80%
Sensibilité
80%
Empathie
70%

Caractère : Gentil – altruiste – souriant – manque profondément de confiance en lui – légèrement maladroit – légèrement méfiant – sensible – fidèle – curieux – déterminé – attentif – persévérant – travailleur – observateur – sagace – intelligent – droit – sincère – explosif – très légèrement manipulateur

La gentillesse incarnée, diraient certains. La naïveté incarnée diraient d'autres. Les seconds se trompent. Lud n'est pas naïf, il sait parfaitement que les gens n'hésiteront pas à profiter de sa gentillesse et pourtant il continue. Parce que c'est dans sa nature profonde. Il a besoin d'aider, c'est en lui, tout simplement. Et tant pis si cela lui retombe dessus après, il fera avec. Il est profondément altruiste et l'assume à 100%. Il sera toujours cette main qui se tend, ce sourire qui illumine une journée, cette épaule sur laquelle on s'appuie pour se reposer, se rassurer.

Mais derrière ce sourire quasi-permanent, se cache un profond manque de confiance en lui. Il sait ce qu'il peut faire pour les autres, mais dès qu'il faut faire quelque chose pour lui, il se décourage à la moindre difficulté. Il ne se trouve pas particulièrement intelligent ni même adroit, et lorsqu'on attend quelque chose de lui, il a tendance à échouer (ce qui l'a considérablement pénalisé lors des examens à l'école). Mais d'un côté, étant donné qu'il ne se soucie absolument pas de son propre sort, est-ce si étonnant qu'il n'ait pas confiance en lui ? S'il doit réussir quelque chose, il le fera pour quelqu'un d'autre. Ce n'est pas pour son propre compte qu'il peut se montrer appliqué.

Pour autant, il est curieux. Lud s'intéresse à tout ce qui lui tombe sous la main, tout ce qui attire son regard ou retient son attention. Il peut apprendre très vite s'il y met du sien, se révélant très travailleur lorsqu'il le faut. Et lorsqu'il a pris une décision, il s'y tiendra, quoi qu'il puisse arriver. Il mettra tout en œuvre pour atteindre ses objectifs, et s'il échoue il recommencera, encore et encore, jusqu'à réussir. Il comprend vite, analyse rapidement les situations et au besoin, essaye de s'arranger pour les tourner à son avantage.

Après, si le jeune garçon est toujours gentil avec les autres, toujours sociable, cela ne veut pas dire qu'il offre sa confiance à tout le monde. Il ne se confiera pas à n'importe qui, et il est difficile de gagner son entière confiance. Mais lorsque cela arrive, on sait qu'on peut compter sur lui. Fidèle, il ne trahira jamais ses amis ni ses principes, qu'il garde bien au chaud dans un coin de sa tête. C'est un garçon droit et intelligent, qui a le mensonge en horreur et qui est quasiment incapable de mentir lui-même. Il préférera masquer la vérité que se risquer à un mauvais mensonge. Ce qui n'est pas si problématique pour manipuler les autres.

Un dernier petit point à savoir. La patience de Lud n'est pas à toute épreuve. Le temps et les événement désagrègent sa capacité à supporter les critiques, les brimades et les mauvais coups. Alors quand il ne peut plus emmagasiner, il explose. Parfois même au sens propre. Et s'il n'est pas violent, qu'il est même tout le contraire, il se peut qu'un poing atterrisse dans un nez au bout d'un moment, et que la vérité sorte de manière crue et sans filtre.


More of you

anecdote 1 : aime beaucoup cuisiner, il a appris auprès des elfes de maison avant d'aller à l'école. Il aimait passer de longues heures à les regarder travailler, et ils lui ont avoué quelques-uns de leurs secrets pour réussir ses plats. ☯ anecdote 2 : ne peut s'empêcher de feuilleter un livre qui lui tombe sous la main. Qu'il s'agisse d'un livre de cuisine, d'un roman, d'un livre d'histoire ou même d'une encyclopédie, peu importe, il faut qu'il regarde. ☯ anecdote 3 : joue du piano depuis qu'il est tout petit. Il est plutôt doué d'ailleurs, même s'il n'aime pas cela. Au contraire, il a horreur du piano, on l'a forcé à apprendre, à cause d'une mère voulant bien trop que son second fils apprenne la musique. Par contre, il adore chanter et le fait dès qu'il en a l'occasion. Et surtout, dès qu'il est sûr qu'on ne l'entend pas. Il a trop honte de chanter devant quelqu'un. ☯ anecdote 4 : il a été réparti dans la maison Mandragora à Buckram. Il avait l'intention de devenir médicomage plus tard, carrière sur laquelle il a fait une croix définitive à présent. ☯ anecdote 5 : technophile, il adore les inventions des non-maj. Mais surtout, la mécanique le fascine et dès qu'il le peut il démonte ce qui ne sert plus, à la recherche de la panne ou pour comprendre comment cela a été fabriqué. Par contre, il ne remonte pas toujours correctement ce qu'il démonte, raison pour laquelle il s'assure toujours que l'objet ne fonctionne plus avant de l'ouvrir. ☯ anecdote 6 : n'a pas encore fait sa crise d'adolescence. Ce qui risque de se produire d'un jour à l'autre et d'envoyer valser ce que tout le monde croit connaître de lui. Car s'il semble incapable de s'énerver, c'est surtout parce qu'il transforme toute once de colère en autre chose. Il ne se souvient que trop bien de la seule fois où c'est réellement arrivé et de la maison familiale qui a bien failli s'évanouir dans les flammes à cause de ses explosions de magie. Il avait six ans. ☯ anecdote 7 : d'ailleurs, depuis ce jour, il a peur du feu. Quand ce n'est pas en cuisine, il se tient le plus loin possible des étincelles et des flammes, de peur de voir se produire une nouvelle catastrophe. ☯ anecdote 8 : atteint par la souche IV-420, il a été infecté assez tardivement (plus d'un an après le début de l'épidémie) et souffre régulièrement de rechutes durant de quelques jours à une semaine. ☯ anecdote 9 : garde une marque de brûlure dans le dos, qui n'est sommes toutes pas très esthétique, mais qui n'a pas pu être totalement soignée. Il l'oublie, généralement. Sauf lorsqu'il est fatiguée et que la cicatrice commence à l'élancer. ☯ anecdote 10 : est très fier de sa moto bricolée. Bon, il a déjà eu quelques accidents légers lorsqu'il l'a arrangée puis conduite les premières fois, mais ce n'est pas grave. Il n'a pas envie d'en avoir une autre. De toute façon il n'osera pas en demander une autre, il a déjà la chance d'en avoir une. ☯ anecdote 11 : aime la neige et l'hiver. Il préfère lorsqu'il neige à gros flocons et que le froid s'engouffre dans les vêtements que lorsque le soleil atteint sa peau. Le soleil l'incommode, alors les jours de beau temps il a tendance à s'enfermer. Où à ne pas sortir bien vêtu et avec une paire de lunettes de soleil sur le nez. ☯ anecdote 12 : raffole des fraises. S'il sait qu'il y en a à proximité, il est plus que probable qu'elles disparaissent toutes dans les minutes qui vont suivre. Sauf quand il sait qu'il va devoir les cuisiner. Et encore. ☯ anecdote 13 : s'est déjà déguisé en fille pour sortir en ville. Oui, en robe et perruque, et il sait marcher avec des chaussures à talons, volés à l'aînée de ses maîtres. Et alors ? C'était drôle. Très drôle. Mais il ne recommencera pas. Non. ☯ anecdote 14 : s'est porté volontaire pour servir d'otage, pour que sa famille et surtout ses cadettes ne soient pas réduits en esclavage. Personne n'a cherché à le retenir et s'il n'attendait rien, il en garde tout de même un goût très amer. C'est sa famille après tout, ils étaient supposés l'aimer, essayer de le retenir. Mais rien. ☯ anecdote 15 : a un coup de crayon sûr, il dessine sans la moindre hésitation, en quelques coups, ce qu'il voit ou ce qu'il imagine. Bon, ce n'est pas toujours joli à voir, surtout quand il se lance dans les dessins des muscles, c'en est même un peu morbide parfois. Même si lui ne voit que le côté pratique. ☯ anecdote 16 : a été un adepte des tenues gothiques dans le style victorien, additionné à un peu de maquillage noir autour des yeux, durant sa période scolaire. Mais il est revenu sur du plus classique depuis le temps. ☯ anecdote 17 : est passé par ce qui se fera plus tard appeler le caveau 8, durant quelques jours, au tout début de l'esclavage. ☯ anecdote 18 : adore véritablement faire des pâtisseries, travailler le chocolat. C'est sa grande passion, même se tout ce qui est plat salé ne le dérange pas. Toutefois, il aime bien surprendre en ajoutant des goûts exotiques à ses plats.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 50
Ϟ Points : 313
Ϟ Âge : 21 ans
Ϟ Statut de sang : Sang-Pur
Ϟ Emploi - Études : Apprenti cuisinier, étudiant en médecine
Ϟ Crédits : lilousilver (bazzart)
Ludwig F. Lewis

MessageSujet: Re: Ludwig ☯ like an artist   Jeu 5 Jan - 0:22

Once upon a time, in real life
Not a dream anymore


I hate piano
Ottawa – 7 ans ; En équilibre sur la chaise, tu essayes d'atteindre le placard le plus haut. Tu veux récupérer le pot de confiture qui te fait de l’œil depuis un peu trop longtemps à ton goût. Tu as faim. Tu as l'impression que cela fait une éternité que ton ventre crie famine, alors que cela ne fait que quelques heures. Et tu essayes vainement de remédier à la situation. Tu sais que tu ne devrais pas être là, tu sais que tu ne peux entrer dans la cuisine sans autorisation. Mais c'est plus fort que toi, tu adores cet endroit. L'elfe de maison y passe une bonne partie de sa journée et toi tu le regardes travailler avec des yeux pétillants. Les yeux d'un enfant de sept ans, qui observe un être non humain. Tu te mets sur la pointe des pieds, essayant de te hisser de quelques centimètres supplémentaires, et c'est là que tout dérape.

-Jeune maître, vous ne devriez pas être là !

Tu sursautes, un cri t'échappes, et tu t'effondres sur le sol dans un boucan du tonnerre. L'elfe se précipite aussitôt à tes côté et enlève les affaires qui te sont tombée dessus. Quant à toi, tu t'assois, grimaçant légèrement. Tu as mal au dos à cause de la chute. L'elfe s'affaire autour de toi pour effacer toute trace de la catastrophe, tandis que toi tu regardes tes mains. Ces mains que tu détestes. Une paire d'yeux dorés se met à ta hauteur, alors tu plonges les tiens dans cet étrange regard.

-Le jeune maître s'est-il fait mal ?
-Non Radi, ne t'en fait pas.
-Pourquoi le jeune maître est-il venu ici ? Il sait qu'il n'a pas le droit de venir ici. C'est l'heure de sa leçon de piano, il ne pourra déjeuner qu'après.
-Mais j'aime pas le piano...
-C'est un ordre de Madame...
-Regarde mes mains, Radi...


Il obéit, et s'il était humain, il pâlirait sûrement. Tes doigts sont dans un état lamentable. Les plaies sont nombreuses, plus ou moins cicatrisées, et le sang n'a pas encore eu le temps de sécher. Du piano, tu ne fais rien d'autre de tes journées. C'est une exigence de ta mère. Elle ne te laisse pas une seconde de répit, peu importe ton état. Et tu n'en peux plus. Tu as bien compris qu'elle n'a plus toute sa tête, qu'il ne faut pas la contrarier, mais tu as mal. Plus le temps passe, et plus tu as du mal à supporter ces journées entières passées derrière le piano, alors que tes frères et sœurs ont le droit de jouer dehors. C'est injuste, mais c'est ton quotidien. Tu devrais prendre une pause et tu en as bien conscience. Parce que si tu fais de ton mieux, tu ne peux jouer correctement dans cet état. Et ces derniers jours, tu peines à jouer correctement. Et ta mère n'est pas contente.

Soudain, au moment où tu t'y attends le moins, on t'attrape par l'oreille et on t'oblige à te relever. Un cri t'échappe alors que tu te retrouves debout, l'oreille douloureuse. Malheureusement, l'expérience ne s'arrête pas là puisque tu te fais traîner en dehors de la cuisine. Tu lèves les yeux vers ta mère, qui ne te regarde même pas, se contentant de te ramener à l'étage en grommelant quelque chose d'incompréhensible. Tu n'as pas à comprendre ce qu'elle dit, ce n'est aucune langue officiellement connue. Alors tu te laisses seulement entraîner, poupée de chiffon. Te voilà à nouveau devant le piano. Sans un mot, tu t'assois sur le tabouret et, ravalant tes larmes, tu recommences à jouer. Tu n'as pas le choix. Tu veux la voir sourire, même si tu en souffres...


They didn't believe in me.
Ottawa – 10 ans ; Une annonce publique. La rupture d'un mur entre deux mondes. Tu connais l'avis de tes parents, ces deux mondes ne devraient pas se mêler. Toi, tu n'as strictement aucun avis sur la question. Tu regardes plutôt tes mains, à la lumière de la lune. Si Radi n'était pas là, les blessures auraient peut-être fini par devenir irréversibles. Grâce à lui, tu as simplement quelques douleurs articulaires qu'il soulage très rapidement, et les cicatrices de tes anciennes coupures. Ce fichu piano. Tu le détestes. Heureusement que ton père a fini par intervenir pour réduire le temps d'exercice à deux heures par jour. Tes mains retombent sur le matelas. Tu devrais dormir, mais tu n'as pas sommeil. Demain, tu pars pour Buckram. Tu es tout excité à l'idée de quitter le foyer familial pour enfin véritablement apprendre la magie. Ta baguette trône sur ta table de chevet, tu l'as observée pendant des heures. Tu as hâte, c'est pour cette raison que tu ne dors pas.

À force de te tourner et de te retourner dans ton lit, tu finis par en sortir. Pieds nus sur le plancher, tu quittes ta chambre à la recherche d'un verre d'eau. Tu fais de ton mieux pour ne rien faire grincer, tes cadets dorment sûrement déjà profondément. Par contre, il y a de la lumière dans les chambres de tes aînés. Tu doutes qu'ils soient en train de réviser leurs cours, ils sont plutôt du genre à écrire des lettres pour leurs amis. C'est en grande partie pour cette raison que tu as hâte d'aller à l'école : pour te faire des amis. Tu continues ton chemin jusqu'à la cuisine, mais t'arrêtes soudainement en passant devant le salon.

-Est-ce vraiment une bonne idée de laisser Ludwig partir ? Sa place est au piano.
-Chérie, tu ne peux pas l'enfermer éternellement. Il est temps qu'il prouve qu'il est capable de faire quelque chose de ses dix doigts.
-Mais il est doué au piano. Il doit continuer dans cette voie, c'est tout ce que je lui demande.
-Non, il ne peut pas se contenter de devenir un pianiste. Tu n'en feras jamais un compositeur, ce n'est pas digne d'un Lewis. Il faut viser plus grand.
-Il ne sait rien faire d'autre !
-Je sais.


Tu serres les dents, décidant que tu en as suffisamment entendu. Tu fais donc demi-tour et retournes en direction de ta chambre. Tes parents ne croient pas en toi. Ta mère a perdu la raison depuis des années, tu l'as bien compris. Mais que ton père te croit incapable de faire autre chose que du piano, c'est une première. Te font-ils donc si peu confiance ? Te croient-ils donc si incapable de faire quoi que ce soit de bien ? Le cœur serré, tu avances dans les couloirs. Ton père croit en tes aînés, tu le sais, il le leur répète suffisamment. Pas toi. Tu as beau tout faire pour aider tout le monde, ce n'est jamais suffisant, ce n'est jamais ce qu'il veut que tu fasses. Tu as envie de pleurer.

En passant devant la chambre de ta plus jeune sœur, tu t'arrêtes et entrouvres la porte. Elle s'agite, se tourne et se retourne dans son lit. Elle fait souvent des cauchemars. Tu entres alors dans la chambre et t'assois sur le lit. Ta main se pose sur son épaule et elle se réveille aussitôt. Tu as un pincement au cœur devant son regard paniqué, mais tu ouvres les bras, la laissant s'y blottir à volonté. Elle contre toi, tu lui caresses doucement le dos, rassurant. Ses tremblements se calment, ses sanglots s'espacent. Toi tu attends, patient, que les restes du cauchemar s'évaporent.

-Je ne veux pas que tu partes, Lud...
-Je reviendrai aux vacances, tu le sais...
-Oui, mais qui va me raconter une histoire le soir ? Qui va me faire un câlin quand je suis triste ou que je fais un cauchemar ? Maman nous fait jamais de câlin, et papa il est trop sévère...
-Je sais ma grande... Soit patiente, toi aussi tu iras à l'école... Mais en attendant il faut dormir... Demain va être une grosse journée...
-Je sais... Tu restes jusqu'à ce que je dorme ?
-Si tu veux, petite princesse.
-Merci...


Tu recouches ta sœur et la bordes tendrement... Tes doigts glissent dans ses cheveux et tu l'observes s'endormir. Les minutes passent, tu murmures une douce chanson. Si tes parents ne croient pas en toi, au moins tu as ta fratrie. Surtout elle. Ta chère petite sœur. Ses rires, ses sourires qui te réchauffent le cœur. Qu'est-ce que tu ne ferais pas pour elle ? Tu ne sais pas... Mais s'il faut te battre, changer, ce sera pour elle.


I'm so stupid...
Buckram – 12 ans ; Tu l'espionnes. C'est idiot, tu le sais parfaitement. Tu es même un parfait idiot d'agir de cette manière. Mais s'il y a bien une personne que tu n'oses pas approcher, c'est lui. Tu es un crétin fini. Tu es un peu étrange aussi, aux yeux des autres. Depuis que tu as mis les pieds à Buckram, tu abordes des tenues noires inspirées des années victoriennes en Angleterre. Des tenues gothiques oui, comme diraient les non-maj. Tu détonnes au milieu des autres élèves, avec tes cheveux bruns en pétard et ton maquillage noir. Peu importe, on te remarque et cela te plaît. Tu n'es pas un fantôme qui erre dans les couloirs. Tu es quelqu'un. Quelqu'un qui observe un aîné en cachette. Et tu as un peu honte de toi pour le coup.

-Hey, t'as une touche. lui dit un de ses voisins.

Le rouge te monte aussitôt aux joues et tu détalles sans demander ton reste. Tes pas résonnent dans le couloir alors que tu le fuis. Fuir. Tu te sens idiot. Tu te trouves débile. À quoi cela peut-il te servir, de l'espionner ainsi ? Strictement à rien. Mais tu n'oses pas aller lui parler. Tu n'es pourtant pas timide ou quoi que ce soit du genre, non, bien au contraire, tu n'hésites jamais à faire le premier pas vers les autres. Mais pas avec lui. Pourquoi ? Tu n'as aucune réponse à donner. Tu es simplement perturbé par sa présence, sans parvenir à te l'expliquer. Il a un charisme qui t'écrase, qui te donne l'impression d'être minuscule, que si son regard se posait sur toi, tu en serais à jamais changé. Une fois de plus, c'est idiot.

Ta course s'arrête dans la bibliothèque. Tu y entres en quatrième vitesse et fermes la porte derrière toi. Les regards se tournent vers ta personne, curieux, et tu leur souris à tous. Mais tu ne t'attardes pas non plus, préférant disparaître entre les étagères jusqu'à ta table préférée, perdue au milieu du rayon arithmancie, non loin des rayons consacrés à la médicomagie. Tu y poses ton sac et te laisses tomber sur un siège. Il est enfin temps pour toi de reprendre ta respiration, mais aussi de calmer ton rythme cardiaque. Bon sang. Une paire de mains se pose sur ta table, tu lèves les yeux vers la demoiselle.

-Tu es encore allé l'observer. Avoue.

Tu ne peux t'empêcher de rougir aussitôt. Elle a deviné. Elle le devine toujours. Alors tu baisses les yeux, observant la table et les nœuds visibles sur le bois.

-Arrête de l'espionner, sinon ça va encore t'attirer des ennuis.
-Je sais bien...
-Ce type va te briser le cœur, rien d'autre. Oublie-le, tu as suffisamment affaire avec ceux de notre année qui se fichent de toi à la moindre occasion.
-Je sais bien, mais je ne peux pas m'en empêcher... J'aimerais... Je...
-Ludwig... Tu devais vraiment commencer à penser à toi... Tu laisses tout le monde te briser, et j'ai peur qu'un jour tu n'arrives plus à t'en relever...


Pour seule réponse, tu lui souris. C'est ce que tu sais faire de mieux. Tu sais qu'elle a raison, que tu ne penses pas à toi. Tu aides tout le monde, mais lorsque cela te concerne, tu n'en as rien à faire. Tu dors peu, tu manges peu. Tu passes plus de temps à t'occuper des autres qu'à t'occuper de toi, et tes rares vrais amis s'inquiètent. Oui, tu as de rares vrais amis, ceux qui te soutiennent quoi que tu puisses faire, ceux qui veillent sur toi sans rien exiger, ceux à qui tu peux tout dire ou presque. Heureusement qu'ils sont là.


Not a human anymore
Ottawa – 16 ans ; Un tatouage. C'est humiliant, comme si vous n'étiez que du bétail. D'un côté, vous n'êtes pas tellement mieux considérés. Tu observes cette chose sur ton poignet. Toi, tu l'as acceptée. Pour ta famille. Mais les autres n'ont pas eu le choix. Assis sur ton lit, dos contre la tête de lit, tu observes les autres adolescents du dortoir. Ils sont agités, ils sont inquiets. Toi aussi, un peu, même si cela n'a pas d'importance. Ce qui te manque, à toi, ce sont tes sœurs et la présence du soleil. Depuis qu'on t'a embarqué, il y a quelques jours, tu n'as plus revu la lumière du soleil. Par instants, tu as l'impression que tu vas devenir un vampire. Mais c'est impossible. Et puis, qu'arrive-t-il aux créatures magiques contaminées par le virus ? Tu ne le sais pas. Toi-même tu n'as pas encore été contaminé mais tu ne te fais guère d'illusions, ton tour viendra à un moment ou un autre. Il n'y a aucune raison que tu passes en travers du filet.

L'ampoule au plafond grésille, une fois de plus. Le silence se fait, inquiet. Mais elle ne s'éteint pas. Tu soupires de soulagement et te colles un peu plus contre ta tête de lit. Les conversations reprennent, inquiètes. Tu écoutes tout cela très distraitement. Il y aura une vente dans quelques heures. Certains d'entre vous vont partir. D'autres resteront et devront attendre la prochaine vente. Les autres se posent bien des questions. Que va-t-il vous arriver ? Sur qui allez-vous tomber ? Est-ce que vous serez réellement considérés comme des esclaves ? Tu devrais certainement te poser des questions aussi, mais ton devenir t'importe peu. Tout ce que tu souhaites, c'est que ta famille aille bien. Même s'ils t'ont certainement déjà oubliés...

-On ne peut pas les laisser gagner ! Il faut qu'on s'enfuit !
-Mais comment ? On est enfermé au sous-sol !
-Vous feriez mieux de ne même pas essayer...
-On ne t'a pas sonné, toi. Tout le monde n'est pas prêt à devenir une merde à la solde des non-maj ! En tout cas, il est hors de question que mon avenir se résumé à ça !


Tu secoues la tête face à la violence de cette réponse. Ils ne sortiront pas. Et toi non plus. Parce que si tu fais des bêtises, c'est sur les tiens que cela retombera. Alors tu te tiendras tranquille. Quoi qu'il se passera, il faudra que tu encaisses et que tu obéisses. Pour ta famille.


They can't prevent me to learn
Ottawa – 19 ans ; Des traits réguliers et précis. Tu n'as aucun mal à reproduire le schéma du cours, même s'il date de l'année dernière et que tu n'as pas révisé entre-temps. Tu te souviens du cours, de chaque geste du professeur au tableau. Toutes les annotations, tous les commentaires. Tu n'étais pas parasité par les réflexions des autres élèves à l'époque. Les remarques ont fusé lorsqu'on a remarqué ce tatouage à ton poignet, marque de l'esclavage. Les brimades, les insultes. C'est rapidement devenu invivable pour toi. Tu as alors été obligé d'arrêter d'aller à l'université. Depuis, tu prends des cours par correspondance, et la plupart de tes nuits tu les passes dans tes cours. Tu refais chaque schéma avec attention, tu apprends tout, tu fais des dessins de synthèse de chaque partie, tu en fais d'autres qui regroupent plusieurs disciplines. Oui, tu travailles dur pour tout intégrer. Parce que tu tiens réellement à pouvoir te rendre utile. Et puis, la médecine, c'est ce dans quoi tu voulais te lancer plus tard. La médicomagie plus précisément, mais depuis que tu as été infecté, ta magie est bien trop instable pour que tu réussisses à l'utiliser sans risques. Alors tu évites.

Un soupir t'échappe, alors que tu penches la tête en arrière. Tu as perdu un temps monstre à retrouver tes cours, les trois enfants Cosgrave se sont amusés à te cacher tes feuilles. Heureusement, depuis le temps, tu connais chacune de leurs cachettes et tu n'as pas le moindre mal à retrouver tout ce qu'ils te cachent. Tu perds juste énormément de temps. Ton regard te perd sur le plafond décoré de morceaux de miroir, renvoyant la lumière de l'unique lampe. Un petit bricolage de ton invention pour apporter un peu plus de luminosité dans ta chambre. Tu es bien ici, il faut l'avouer. Tu te sens bien dans cette pièce, dans cette maison, même si tu n'appartiens pas à cette famille. Madame Cosgrave t'a acheté il y a quelques années, elle t'a arraché au caveau et t'a évité une vie de servitude. Elle t'a élevé avec ses enfants et tu lui en es plus que reconnaissant. Tu ne sais pas comment la remercier, mais tout ce qui pourra lui rendre service, tu le feras.

-Ludwig ?

Tiens, en parlant d'elle. Ton regard se tourne vers l'horloge murale. Et tu fermes précipitamment tes cours. Oh bon sang, tu as complètement oublié l'heure ! Tu avais pourtant promis de t'occuper du repas. C'est ainsi que tu sors précipitamment de ta chambre et apparais presque dans la cuisine. En quelques secondes, tu as enfilé ton tablier et tu es prêt à cuisiner.

-Excuse-moi Jane, j'étais plongé dans mes cours. Je m'y mets tout de suite !

Tu sais qu'elle ne t'y oblige pas. Tu fais cela par plaisir, parce que tu adores cuisiner. Parce que tu veux lui faire plaisir, la remercier pour tout ce qu'elle a fait pour toi. C'est sans la moindre hésitation que tu allumes le four et sort la viande. Tu n'as besoin de que quelques secondes pour savoir ce que tu vas cuisiner et comment tu vas le faire. Tu sais très précisément tous les ingrédients présents dans la cuisine, quels assaisonnements tu vas pouvoir utiliser. Et tu te mets au travail, pensant à Radi. Tu penses que l'elfe de la famille serait sûrement fier de toi, s'il te voyait cuisiner en ce moment, et cela te fait chaud au cœur...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 99
Ϟ Points : 431
Ϟ Âge : 26 ans
Ϟ Statut de sang : Non-maj
Ϟ Emploi - Études : Ingénieur militaire
Richard Blackstone

MessageSujet: Re: Ludwig ☯ like an artist   Jeu 5 Jan - 0:36

Oh my god !! Il est sublime, il est beau, il est touchant, je l'adore !!!
Re-bienvenue parmi nous et félicitation pour ce beau personnage prometteur !! :heart2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 541
Ϟ Points : 3465
Ϟ Âge : 42 ans
Ϟ Statut de sang : Non-maj
Ϟ Emploi - Études : Députée, représentante du parti de droite
Ϟ Crédits : Avatar par lux aeterna
Jane Cosgrave

MessageSujet: Re: Ludwig ☯ like an artist   Jeu 5 Jan - 5:13

REBIENVENUE avec ce nouveau visage (et quel visage :russe:) ! :pornstache:
Je suis trooop contente de te voir avec Ludwig. Il me manquait un bout de mon petit cœur. #séquenceémotion :TT:
N'hésite pas si t'as besoin de quoi que ce soit. J'suis à ton entière disposition (et plus encore, sans indécence ni rien). I love you
:hysté: :queen: :grouphug: :guitar: :innocent: :unicorn: :bain: :string: :cookielove: :mexicain: :larainbow: :ymca: :dug: :hysté: :queen: :grouphug: :guitar: :innocent: :unicorn: :bain: :string: :cookielove: :mexicain: :larainbow: :ymca: :dug:

(ps : ce gif de gâteau est entrain de me tuer, IWANT :bave:
t'as intérêt à nous faire les mêmes aux repas d'famille :russe:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar
Profil
Invité

MessageSujet: Re: Ludwig ☯ like an artist   Jeu 5 Jan - 7:18

LUDWIG :woot: :ananas: :hysté: :grouphug: Je suis trop contente que tu tentes le personnage ! Il va falloir que je reflechisse à un lien, c'est inévitable :hehe:

Rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 50
Ϟ Points : 313
Ϟ Âge : 21 ans
Ϟ Statut de sang : Sang-Pur
Ϟ Emploi - Études : Apprenti cuisinier, étudiant en médecine
Ϟ Crédits : lilousilver (bazzart)
Ludwig F. Lewis

MessageSujet: Re: Ludwig ☯ like an artist   Jeu 5 Jan - 12:27

Richard ~> Que de compliments ! :cutie: J'espère que la suite et fin sera à la hauteur. :hide:
Merci ! :heart2:

Jane ~> Merci maman Jane ! :cutie:
Ahah, je savais que le gif de gâteau te plairait ! XD
:fans: :cal:

Astrid ~> Astrid ! :hysté:
Oui, il nous faut un lien, c'est inévitable. :héhé: Mais Jane te parle de moi irp il me semble, donc on devait bientôt se rencontrer je pense. :hihi:
Merci ! :heart2:

_________________

strawberry & chocolate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 236
Ϟ Points : 612
Ϟ Âge : trente-quatre ans.
Ϟ Statut de sang : non-maj.
Ϟ Emploi - Études : sergent, instructeur à ses heures perdues, soldat black ops temporairement inactif.
Ϟ Crédits : ah + tumblr.
Ϟ Localisation : avec ta femme.
Teddy Shughart

MessageSujet: Re: Ludwig ☯ like an artist   Jeu 5 Jan - 13:24

T'es moche. :choc: :pedro:
(DANIEL :sex: :sex: :faint:)
Rebienvenue et bon courage pour cette nouvelle fiche ! :hihi: I love you

_________________

    ― leave me to dream ―
    And all these sorrows I have seen They lead me to believe That everything’s a mess. But I wanna dream, Leave me to dream.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 50
Ϟ Points : 313
Ϟ Âge : 21 ans
Ϟ Statut de sang : Sang-Pur
Ϟ Emploi - Études : Apprenti cuisinier, étudiant en médecine
Ϟ Crédits : lilousilver (bazzart)
Ludwig F. Lewis

MessageSujet: Re: Ludwig ☯ like an artist   Jeu 5 Jan - 17:19

Merci Teddy. :angel: (T'es plus moche que moi d'abord. What a Face)

J'ai fini, mais j'attends le passage de @Jane Cosgrave pour déclarer qu'elle est terminée. :plz:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 541
Ϟ Points : 3465
Ϟ Âge : 42 ans
Ϟ Statut de sang : Non-maj
Ϟ Emploi - Études : Députée, représentante du parti de droite
Ϟ Crédits : Avatar par lux aeterna
Jane Cosgrave

MessageSujet: Re: Ludwig ☯ like an artist   Jeu 5 Jan - 19:43

C'est parfait pour moi ! :pedro:
Tu sais déjà à peu près tout ce que je pense de cette fiche. J'adore Ludwig, tellement brave, tellement gentil... On dirait presque qu'il couve un truc qui va exploser d'un instant à l'autre. :hihi:
Bref. Jtm. On se retrouve en RP. :russe: :mexicain: :larainbow:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 50
Ϟ Points : 313
Ϟ Âge : 21 ans
Ϟ Statut de sang : Sang-Pur
Ϟ Emploi - Études : Apprenti cuisinier, étudiant en médecine
Ϟ Crédits : lilousilver (bazzart)
Ludwig F. Lewis

MessageSujet: Re: Ludwig ☯ like an artist   Jeu 5 Jan - 19:45

:ananas: :hysté: :fire: :lalove:
Je te retrouve à l'hôpital. :russe:

_________________

strawberry & chocolate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 236
Ϟ Points : 612
Ϟ Âge : trente-quatre ans.
Ϟ Statut de sang : non-maj.
Ϟ Emploi - Études : sergent, instructeur à ses heures perdues, soldat black ops temporairement inactif.
Ϟ Crédits : ah + tumblr.
Ϟ Localisation : avec ta femme.
Teddy Shughart

MessageSujet: Re: Ludwig ☯ like an artist   Jeu 5 Jan - 19:53

Tu sais déjà ce que j'en pense, ce Lud est tout mignon :plz: Ta fiche a été très agréable à lire et j'ai hâte de voir ce nouveau personnage en jeu ! :cutie: :love:
Bienvenue à Ottawa !

Nous espérons de tout cœur que tu te plairas parmi nous et que tu resteras longtemps sur IV (sinon on te kidnappe et on te fait un lavage de cerveau  ).

Avant toute chose, si tu es encore un peu perdu par rapport au contexte, tu peux consulter l'Annexe du flemmard qui te résumera l'essentiel (n'hésite pas à cliquer sur les petits liens pour plus de détails  ), sinon tu peux faire appel à n'importe quelle staffienne qui sera ravi de te répondre.
Pense à aller voir comment le système de points et la Boutique fonctionnent   . Nous t'invitons également à aller faire ta fiche de liens et RPs, ne serait-ce que pour t'aider à te tenir à jour  .

Une fois la paperasse terminée, il n'y a plus qu'à te lancer ! Tu as pléthore de choix : outre les RPs lambdas (c'est rétro, mais toujours à la mode), tu peux aussi faire un flashback, flashfoward ou UA, tu peux également envoyer un mail, un sms, réagir sur les réseaux sociaux, ou encore participer à un event ou une mission. Et si tu as trop de choix et que tu ne sais pas par où commencer, fais un tour par les demandes de RPs.

Bref pas de contrainte, un max de liberté !  



_________________

    ― leave me to dream ―
    And all these sorrows I have seen They lead me to believe That everything’s a mess. But I wanna dream, Leave me to dream.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 138
Ϟ Points : 476
Ϟ Âge : 36 hivers.
Ϟ Statut de sang : Non maj
Ϟ Emploi - Études : Agent du CSIS et propriétaire d'Underwood Inc. (entreprise d'armement)
Ϟ Crédits : Schizophrenic & tumblr
Caïn Underwood

MessageSujet: Re: Ludwig ☯ like an artist   Jeu 5 Jan - 23:06

Rebivenue un peu en retard ! Personnage de fou comme d'hab et tellement hot ! :pedro:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar
Profil
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ludwig ☯ like an artist   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ludwig ☯ like an artist
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Delorean Quindarius Alvarenga ► Jacob Artist
» (H) Alexander Ludwig ● Cousin
» Ludwig - Calice du Comte
» Alexander Ludwig #008 avatars 200*320 pixels
» [Réflexion] Ludwig/Ludvina B2N2 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Incarcerem Vitae :: Ressources humaines :: Fiche d'Identité :: Identification Complétée-
Sauter vers: