Partagez | 
 

 Cameron Lee Wright - “When in doubt, choose to live.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 84
Ϟ Points : 707
Ϟ Âge : 28 ans
Ϟ Statut de sang : Né No-maj
Ϟ Emploi - Études : Psychomage / Infirmier
Ϟ Crédits : Shirosaki (ava) Wiise (sign)
Cameron L. Wright

MessageSujet: Cameron Lee Wright - “When in doubt, choose to live.”    Lun 2 Jan - 21:36

Veritaserum
Tell me who you are
Pseudo : MagneionÂge : 28 ansPays : France Crédits : A venir Comment nous as tu trouvé ? Via Shirosaki <3 Un dernier mot : Vilbrequin / Le titre est tiré de "Thief of Time", par Terry Pratchett
Nom & Prénom(s) : Cameron Lee Wright Âge & date de naissance : 29 ans / 8 avril 1987Lieu de naissance & nationalité : Ottawa, Canadien Statut de sang : Sorcier né no-maj Situation familiale : Il a perdu le contact avec sa famille no-maj quand il était adolescent, il les déteste cordialement. Il n'a ni sœur ni frère.  Situation financière : Démuni Situation amoureuse : Célibataire Orientation sexuelle : Homosexuel Métiers &/ou études : Il était médicomage spécialisé dans le traitement des sorts mentaux (psychomage) mais depuis qu'il n'a plus ses pouvoirs, il est aide-soignant et suit des études d'infirmier. Groupe : Esclaves



Petit test de personnalités sous forme de jauges en pourcentage, histoire d'avoir un aperçu plus global de votre personnage. Pour remplir une jauge il vous suffit de modifier la valeur comme vous le souhaitez, de dix en dix, ainsi que le pourcentage noté à la suite. Si en dessous de 20% ou au dessus de 80% merci de justifier le pourquoi dans la partie explications un peu plus bas.
Petit exemple pour illustrer : Un personnage ayant 10% en sang-froid sera très vite déstabilisé par un comportement ou une situation inhabituelle, à 50% il sera apte à se contenir face à la plupart des situations classiques de sa vie, qu'il a déjà pu affronter et pour face auxquelles il sait donc comment agir. Au delà de 80%, il aura une parfaite maîtrise de lui même et saura rester stoïque face à la quasi totalité des situations difficiles (aussi bien émotionnelles que visuelles).
Moralité
50%
Pragmatisme
80%
Sociabilité
70%
Combativité
20%
Ambition
30%

Explications éventuelles :NA


Manipulation
10%
Sociopathie
0%
Sang froid
90%
Altruisme
20%
Loyauté
50%
Sensibilité
80%
Empathie
80%

Caractère : Cameron est beaucoup de choses, mais simple n’en fait pas partie. Il a toujours été horriblement compliqué et il fait en sorte que ça reste le cas, même réduit en esclavage. Autrefois flamboyant, il garde un peu de cet éclat dans sa garde-robe et le fond de ses pupilles. Hypersensible, empathique au dernier degré, il confine tout au plus profond de lui-même : plus les gens en savent sur ses sentiments, plus ils ont de prise sur lui. Alors il se force à être blasé, à n’en avoir rien à foutre, et n’hésite pas à répondre à ses maîtres. Il est insolent, imbu de lui-même, confiant et plein d’assurance… du moins en apparence. Cameron est un jeu de miroirs et de fumée, si bien qu’on perd vite le fil de ce qui est réel ou faux chez lui. Attaché à une apparence irréprochable, on le dira superficiel. Ne s’attachant à personne, on le dira froid et distant. Ayant peur de l’échec et du ridicule, on le dira coincé. Même sous l’effet de l’alcool qu’il boit presque en permanence, il est toujours sous contrôle. C’est la seule chose qui lui reste, ce contrôle sur lui-même, cette précision dans les mots, cette pensée aiguisée.
Jamais dans sa captivité il n’a cessé d’apprendre ou de lire. Il veut étudier la médecine moldue, faire quelque chose de ses dix doigts et de son intelligence, s’en sortir par lui-même s’il ne peut pas en finir. Seul, fier, c’est un animal majestueux qui préfère relever un défi et échouer plutôt que de demander de l’aide. Quand tout allait bien, c’était un connard égoïste et narcissique, fait pour régner seul comme un tyran. Maintenant que tout va mal, il n’est plus qu’une bête blessée, prêt à mordre la main qui le nourrit au premier mot de travers.
Il reste humain. Il l’a toujours été au delà des étiquettes qu’on lui colle pour le rabaisser. Le savoir, c’est du pouvoir, et il ne désespère plus de pouvoir renverser ce système de merde qui a permis de revoir l’esclavage fleurir et s’épanouir au XXIème siècle.


More of you

Devrait-on vraiment commencer par le début ? Est-ce que c’est bien sage ? Cameron ne l’aurait sûrement pas fait, pour la bonne et simple raison qu’il ne parle pas aisément de l’endroit d’où il vient. Cela ne lui semble pas important, et pourtant…
Il est né dans la banlieue d’Ottawa, ce qui ne veut pas dire qu’il n’a pas voyagé. Né dans une famille de non-maj à la fin des années 80, il bénéficie d’une certaine accalmie sociale et a de la chance de voir que ses parents ne le rejettent pas parce qu’il est un sorcier. Beaucoup de sorciers à Ilvermorny ne peuvent pas en dire autant. Non, qu’il soit sorcier, ça passe. Qu’il aime danser, sortir, boire, aucun souci. Qu’il n’envisage pas une seconde de se trouver une femme pour fonder une famille, par contre, ça coince. Cameron avait déjà un peu de mal à comprendre pourquoi certaines choses admises chez les sorciers ne l’étaient pas dans le monde no-maj, mais ce fut la goutte qui fit exploser le vase. Scolarisé à Ilvermorny dans la maison du Serpent Cornu, il continua ses études même après sa fugue de chez lui alors qu’il avait seize ans. Il vécut beaucoup à l’école, un peu chez une cousine compréhensive, un peu chez des amis qui voulaient bien de lui l’été, et puis il devint apprenti à l’hôpital sorcier de Montreal.
Il ne sait toujours pas pourquoi il a choisi la médicomagie, mais a bien conscience que c’est là sa voie. Doué en sortilèges et en enchantements, capable d’utiliser à bon escient des plantes et des potions rares, Cameron devint l’excellent Dr Wright. Après une formation de plusieurs années, il se spécialisa en psychomagie : les études étant moins longues pour les sorciers que pour les no-maj, il toucha du bout du doigt son métier, quelques mois avant que le virus ne se déclare.

Pendant toute sa scolarité et son internat, Cameron n’a fait que trouver prétexte sur prétexte pour rappeler à quel point le monde magique était supérieur à tout le reste, à quel point sa place était dans ce monde, à faire ce qu’il faisait, peut-être pas par pur altruisme, mais avec talent et conviction. C’était un psychomage doué, capable de traiter les effets secondaires mentaux de certains sorts, dont un bon nombre n’étant pas à la portée de tout le monde. Il avait une précision folle quand il jouait de la baguette, et son naturel fantasque et raffiné avait élevé sa magie au rang d’art.
Quand le virus arriva, c’est le monde qui s’effondra autour de lui, le sol sous ses pas qui trembla : plus rien n’avait de sens, et la condition d’esclave qui lui tomba dessus n’était pas aussi douloureuse que la baguette qu’on lui retira. Vivre une vie sans magie n’a aucun intérêt pour lui. La chute sociale fut violente, traumatisante, car lui qui s’était hissé dans les hautes couches de la société sorcière fut soudain relégué à un moins que rien, un sous-humain bon à rien. Sa raison d’être venait de lui être prise, scellée bien loin de ses mains de sorcier.

Les premiers temps furent extrêmement durs pour lui, le désespoir prenant place, mais il réussit sans vraiment savoir comment à faire le deuil de sa liberté. Il pense toujours pouvoir un jour se remettre à exercer la magie, mais d’une manière ou d’une autre, il a choisi de vivre. Il n’est pas seul, il a l’alcool pour l’aider à tenir, quelques cicatrices sur les bras et d’autres dans le dos, conséquences des premières. Depuis quand les marchandises avaient-elles le droit de se détruire elles-mêmes ? Cameron a raté son timing dans la grande frise chronologique du monde, aussi majestueusement qu’il a raté son suicide.

Ces premières années d’esclavage furent un cauchemar de sévices et de tortures, mentales et physiques. Il avait quand même réussi à négocier avec un ancien propriétaire pour étudier la médecine moldue dans les livres, sans avoir le droit de sortir de chez lui pour aller à l’université. Pauvre chien battu qui n’avait trouvé d’autre défense que de ne rien montrer de ses blessures, de tout cacher derrière une fierté adamantine.

C’est la tête haute qu’on l’acheta une nouvelle fois, après que son ancien propriétaire, encore un, l’ait trouvé trop têtu et suffisant malgré son physique avantageux. Et cette fois, impossible de savoir comment serait son prochain maître : Cameron, l’ancien psychomage prometteur, à la proue de la médicomagie nord-américaine, était réduit à l’état de cadeau. Un vulgaire chiot qu’on offrait à Noël, et qu’on abandonnerait quand il faudrait aller en vacances.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar
Profil
Invité

MessageSujet: Re: Cameron Lee Wright - “When in doubt, choose to live.”    Lun 2 Jan - 21:43

"Je vais écrire une histoire directement, donc vous pouvez poster à la suite de ce message :3 " MERCI de préciser, à chaque fois je n'ose pas poster parce que je ne sais pas s'il va y avoir un deuxième post ou pas ! :mdr: J'aime bien ce personnage qui se dessine ! :hihi:

Bienvenue ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 154
Ϟ Points : 666
Ϟ Âge : 30 ans
Ϟ Statut de sang : non-maj
Ϟ Emploi - Études : Commissaire de police
Ϟ Crédits : applestorm
Amaoka Masamune

MessageSujet: Re: Cameron Lee Wright - “When in doubt, choose to live.”    Lun 2 Jan - 21:44

HAN. bienvenue -15 ans plus tard.

Viens avec moi, tu seras bien, mon petit chou :hihi:
(et comment résister à ton MP adorable et à la bouille d'Eliot HEINHEIN COMMENT ?)
(jotem déjà.)

en tout cas, j'ai hâte d'en savoir plus sur Cameron.
J'ai cru lire que tu avais peur d'un enchaînement au maître - je te comprend, dans une telle situation, vu que ça se fait souvent en duo, si l'un dérape, se barre, disparaît, tout de suite la tristesse, surtout pour le personnage qui dépendait de l'autre. T'inquiètes pas, y'a des possibilités ♥️
et comme tu veux le plus parfait des maîtres - coucou :hihi: - sache que Cameron aura une assez grande liberté de mouvements, te permettant des rps et tout ! (ne suis-je pas la perfection ? :woot: )

Allez, j'ajoute même que ce début de fiche est prometteur, et que je veux en voir plus :russe:

des bisous tout doux, mon petit futur esclave :hihi:

_________________

   
ALCHIMIE DE LA DOULEUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar
Profil
Invité

MessageSujet: Re: Cameron Lee Wright - “When in doubt, choose to live.”    Lun 2 Jan - 22:18

Un personnage qui semble fort intéressant. Bien hâte de lire la suite. Bienvenue et bon courage avec ta fiche! :heart2:
Revenir en haut Aller en bas

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 84
Ϟ Points : 707
Ϟ Âge : 28 ans
Ϟ Statut de sang : Né No-maj
Ϟ Emploi - Études : Psychomage / Infirmier
Ϟ Crédits : Shirosaki (ava) Wiise (sign)
Cameron L. Wright

MessageSujet: Re: Cameron Lee Wright - “When in doubt, choose to live.”    Lun 2 Jan - 23:38

Vous êtes tous trop chous :cutie: ! (et chut Ama, tu as Magnus en ava, c'est moi qui devrait me plaindre du 'omg comment résister' !?)


_________________
but your blade might be too sharp
Sycophants on velvet sofas, Lavish mansions, vintage wine
I am so much more than royal, Snatch your chain and mace your eyes
If it feels good, tastes good, It must be mine
Heroes always get remembered but you know legends never die- P!atD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar
Profil
Invité

MessageSujet: Re: Cameron Lee Wright - “When in doubt, choose to live.”    Mar 3 Jan - 11:41

Un personnage très intéressant que j'ai bien hâte de voir évoluer en jeu (et surtout avec Ama  What a Face ). Bon jeu et amuse-toi bien!

Bienvenue à Ottawa !

Nous espérons de tout cœur que tu te plairas parmi nous et que tu resteras longtemps sur IV (sinon on te kidnappe et on te fait un lavage de cerveau  ).

Avant toute chose, si tu es encore un peu perdu par rapport au contexte, tu peux consulter l'Annexe du flemmard qui te résumera l'essentiel (n'hésite pas à cliquer sur les petits liens pour plus de détails  ), sinon tu peux faire appel à n'importe quelle staffienne qui sera ravi de te répondre.
Pense à aller voir comment le système de points et la Boutique fonctionnent   . Nous t'invitons également à aller faire ta fiche de liens et RPs, ne serait-ce que pour t'aider à te tenir à jour  .

Une fois la paperasse terminée, il n'y a plus qu'à te lancer ! Tu as pléthore de choix : outre les RPs lambdas (c'est rétro, mais toujours à la mode), tu peux aussi faire un flashback, flashfoward ou UA, tu peux également envoyer un mail, un sms, réagir sur les réseaux sociaux, ou encore participer à un event ou une mission. Et si tu as trop de choix et que tu ne sais pas par où commencer, fais un tour par les demandes de RPs.

Bref pas de contrainte, un max de liberté !  


Revenir en haut Aller en bas

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 84
Ϟ Points : 707
Ϟ Âge : 28 ans
Ϟ Statut de sang : Né No-maj
Ϟ Emploi - Études : Psychomage / Infirmier
Ϟ Crédits : Shirosaki (ava) Wiise (sign)
Cameron L. Wright

MessageSujet: Re: Cameron Lee Wright - “When in doubt, choose to live.”    Mar 3 Jan - 11:50

OMG quelle rapidité, quelle efficacité ! *s'en va faire la paperasse*

Merciiiii :3

_________________
but your blade might be too sharp
Sycophants on velvet sofas, Lavish mansions, vintage wine
I am so much more than royal, Snatch your chain and mace your eyes
If it feels good, tastes good, It must be mine
Heroes always get remembered but you know legends never die- P!atD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar
Profil
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cameron Lee Wright - “When in doubt, choose to live.”    

Revenir en haut Aller en bas
 
Cameron Lee Wright - “When in doubt, choose to live.”
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M) DYLAN O'BRIEN ~ what if I choose to live and what if I killed you.
» Le pasteur Wright serait-il un vendu ?
» Bonnie Wright [Validée par Samira]
» Why choose for the lesser evil?
» [Mai] Taeyang Hide Doubt Version

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Incarcerem Vitae :: Ressources humaines :: Fiche d'Identité :: Identification Complétée-
Sauter vers: