Partagez | 
 

 Living like a princess... well kinda I guess {E.Stilson}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Avatar
Profil
Invité

MessageSujet: Living like a princess... well kinda I guess {E.Stilson}   Lun 2 Jan - 17:48

Veritaserum
Tell me who you are
Pseudo : SunshineD Âge : 26 ans Pays : Québec Crédits : SunshineD (avatar) & Tumblr (gifs) Comment nous as tu trouvé ? :pervers:  Un dernier mot : Admin BatCaribou
Nom & Prénom(s) : Eve Stilson. Pas plus long. Pas plus compliqué. Pas plus élaboré. Mon nom est à l'image de ma personne, c'est-à-dire d'une simplicité non négligeable. Il aurait pu refléter cet aspect un peu "fou" de ma personnalité, mais je ne veux pas réellement imaginer le résultat dans ce cas. Evedesjkfsdfjb ou un truc comme ça peut-être. Il y a des gens qui pigent des lettres dans un sac de Scrabble pour choisir le nom de leur enfants vous savez. Âge & date de naissance : J'ai un ÉNORME 34 ans. Je dis énorme avec autant d'insistance parce que ce n'est pas le sentiment que j'ai. Je me sens comme une gamine hystérique qui a abusé des sucreries... du haut de mes 34 ANNÉES DE VIE. C'est une mauvaise blague, mais la date de naissance sur mes papiers ne ment malheureusement pas. Honte à toi 25 décembre. Oui. Vous avez bien lu. Mon anniversaire est le jour même du festival du bonheur et des cadeaux de mauvais goûts. Inutile de chercher pourquoi je n'ai pas vu ses 34 années passer. Je n'ai tout simplement pas d'anniversaire avec la frénésie des festivités! Lieu de naissance & nationalité : Ô CANADA!!!!!!!! Montréal en fait plus précisément. Je suis donc une canadienne jusqu'à la moelle ou presque puisque mon père est américain. Statut de sang : Non-maj jusqu'à preuve du contraire et la preuve ne risque pas d'arriver. Il n'y a pas la moindre goutte de magie qui se cache dans les veines de la famille. Situation familiale : Je suis l'aîné de la famille et je ne manque pas une occasion de le rappeler à mon petit frère. Il ne fallait pas m'embêter quand on était gamins. Maintenant je me venge "amicalement". À l'exception de cette petite peste, mes parents sont toujours de ce monde bien qu'ils vivent toujours à Montréal. J'ai aussi quelques cousins quelque part au Canada et aux État-Unis. Des oncles, tantes, grands-parents... En bref, il y a de la famille un peu partout même si je ne les vois pas très régulièrement. Il faut dire que je n'ai pas réellement le temps. Situation financière : Aisé. Ridiculement aisé même. Mon trop sexy patron me paie sans doute bien trop pour le travail que je fais. Ça c'est sans compter la demeure ridiculement hors de prix qu'il me paie comme si c'était la chose la plus normale du monde, les vêtements à l'occasion, les cadeaux qui me donnent envie de me liquéfier sur place même si je ne l'avouerai jamais parce que c'est mon patron bon sang, etc. Situation amoureuse : C'est compliqué. Très compliqué. Très très très compliqué. Voyez-vous, je suis raide dingue de mon patron. Complètement folle amoureuse de ce psychopathe, maniaque, sans doute monstrueux, patron éperdument trop sexy. Il est... Il n'est pas le même avec moi. Il est sans doute trop gentil et attentif et... Il ne me voit pas du tout. Il me voit sans me voir. Voilà. C'est précisément ce qui rend la chose complexe. Pour lui je suis Eve. Rien de plus alors que pour moi... Disons qu'il est mon patron et que j'agis avec lui partiellement comme on agit avec son patron, mais dans ma tête c'est la fiesta dès que je pose les yeux sur lui. Il passe tout près et je sens mes jambes prêtes à me lâcher, mais je ne lui avoue pas. Je ne le ferai probablement jamais. Je le vois plutôt, ou du moins je le sais, se taper des gens sans arrêt... Sauf moi. Achevez-moi! Orientation sexuelle : Caïnsexuelle. Ça se dit? Ça existe? Il faut l'inventer, mais que pour moi. Non? Bon. Hétérosexuelle dans ce cas. Les femmes c'est bien joli, ça sent bien bon règle générale, mais ce n'est assurément pas pour moi. Métiers &/ou études : C'est compliqué. Oui je sais que ma vie se résume essentiellement au terme compliqué en ce moment, mais ce n'est pas de ma faute. C'est la sienne. Celle de mon patron. Donc voilà, commençons par ça. Je suis l'assistante personnelle de Caïn Underwood. Je suis son esclave sans vraiment l'être parce que je lui tape sur les doigts plus qu'il ne tape sur les miens. Disons que mon patron et moi on a une relation... particulière. Non je n'ai pas dit compliqué cette fois même si je l'ai pensé bien fort. Un jour je vais le voir à moitié nu parce qu'il va avoir besoin d'aide pour choisir des vêtements pour une soirée et le lendemain je peux le voir la gueule en sang dans sa tenue de ninja en sachant pertinemment qu'il a fait des choses dont je ne veux pas avoir le détail. Des choses qui lui prennent tant de temps que j'ai un peu hérité du titre de PDG par interim de sa compagnie familiale qui fait dans l'armement. Je suis donc une PDG assistante styliste... Ou quelque chose comme ça. Groupe : Le peuple



Petit test de personnalités sous forme de jauges en pourcentage, histoire d'avoir un aperçu plus global de votre personnage. Pour remplir une jauge il vous suffit de modifier la valeur comme vous le souhaitez, de dix en dix, ainsi que le pourcentage noté à la suite. Si en dessous de 20% ou au dessus de 80% merci de justifier le pourquoi dans la partie explications un peu plus bas.
Petit exemple pour illustrer : Un personnage ayant 10% en sang-froid sera très vite déstabilisé par un comportement ou une situation inhabituelle, à 50% il sera apte à se contenir face à la plupart des situations classiques de sa vie, qu'il a déjà pu affronter et pour face auxquelles il sait donc comment agir. Au delà de 80%, il aura une parfaite maîtrise de lui même et saura rester stoïque face à la quasi totalité des situations difficiles (aussi bien émotionnelles que visuelles).
Moralité
80%
Pragmatisme
60%
Sociabilité
80%
Combativité
20%
Ambition
30%

Explications éventuelles : Je suis une bonne personne ou du moins j'essaie très fortement d'être une bonne personne. Il nous arrive tous à un moment ou un autre de notre vie de craquer sous la pression et faire un choix totalement irréfléchis. Il nous arrive tous de faire des erreurs. Je ne suis pas différente de tout le monde sur ce point même si j'ai dû travailler ma capacité à gérer des situations disons particulières. J'ai gagné en expérience de ce côté avec les années. Si les toutes premières fois que je dû gérer seule une crise de la compagnie j'avais envie de hurler en tournant en rond sans savoir quoi faire, avec l'expérience j'ai appris à respirer et rapidement trouver la solution appropriée. Je peux sans doute blâme ma trop grande sociabilité. C'est tout juste si je ne me lance pas devant les gens pour les saluer alors inutile de dire que je n'ai pas la moindre difficulté à aborder les gens nécessaires pour trouver la solution à mes problèmes. Il faut bien compter sur quelque chose parce que ce n'est assurément pas ma combativité qui va me sauver sur ce point. Surtout parce qu'elle est presque inexistante. Je dois avoir la tête d'un bisounours qui sort sa petite dent lorsque je me mets en 'colère'. C'est dire comme c'est épeurant. Tout autant que ma presque totale absence d'ambition. Comment est-ce qu'on peut avoir un poste aussi important sans avoir une ambition démesurée me direz-vous? Parce que j'ai fais une erreur et elle a visiblement payé. Rien de plus. Je ne suis pas un requin du business. Simplement une femme qui n'a pas la langue dans sa poche. Ça ne fait pas de moi une pro de la manipulation, qu'on se le dise. J'arrive à l'occasion à trouver les mots justes, certes, mais j'essaie de miser sur mes forces plutôt qu'essayer de trouver des façons dérivées d'obtenir ce que je veux. Sociabilité, c'est le mot clé.

Je dirais que je suis doté d'un sang froid partiel. Pourquoi partiel? Parce qu'à l'extérieur je semble parfaitement maîtriser ma personne. Je suis calme et posée et toute autre chose qu'on se doit d'être. À l'intérieur par contre peut-être que je hurle et tourne en rond à m'en rendre malade. Donc voilà, partiellement en maîtrise de ma personne. Il faut dire que là encore je n'ai pas réellement eu d'autre choix que celui d'apprendre à gagner un peu de maîtrise de ma personne. Disons que ma loyauté démesurée envers mon patron me place parfois dans des situations qui me demandent plus que tout de rester calme, très calme. Il ne faut toutefois pas croire que parce que je me maîtrise un minimum je gère à merveille mes émotions. Ce n'est pas réellement le cas. Sauver les apparences qu'on dit. Je suis une personne à la sensibilité et l'empathie sans doute surdéveloppée. C'est ce qui fait de moi une bonne personne. C'est aussi ce qui fait de moi une personne avec des défauts et des qualités.

(Les jauges suivantes sont facultatives. Vous pouvez en remplir seulement certaines, toutes, ou au contraire aucune.)
Manipulation
30%
Sociopathie
0%
Sang froid
50%
Altruisme
70%
Loyauté
90%
Sensibilité
70%
Empathie
70%

Caractère : Beaucoup de défauts, on ne se le cachera pas. Je suis maladroite, très maladroite, trop maladroite. Je suis celle qui prend un papier juste au-dessus de la pile pour le lire et qui fait tomber tout le reste de la pile en me tournant. Je suis aussi celle qui agira comme si c'était totalement volontaire histoire de rattraper la chose. Heureusement, je ne suis pas que ça. Je suis une personne sans doute un peu trop tranchante et autoritaire dans le choix de mes mots à l'occasion. Une personne qui ne se gêne pas pour dire ce qu'elle pense, même si parfois j'essaie de glisser une subtile dose d'ironie ou de sarcasme dans la chose. Hystérique, je crois que c'est le terme pour décrire l'état d'esprit presque constant de ma petite tête. Je suis une personne bizarre, frivole, particulière. Une personne qui va faire une crise de joie aiguë parce qu'elle pourra prendre place sur le canapé devant son film favori avec un énorme bol de popcorn. Une personne qui sautillera intérieurement dès qu'on lui donnera ne serait-ce que le plus petit des cadeaux. On me donnerait une bestiole dans un pot et je hurlerais de joie. Oui c'est à ce point. Je suis un peu gamine. Voilà qui est dit. Je reste néanmoins, dans le monde professionnel et tout particulièrement face à mon patron, une personne d'une élégance remarquable. Je suis une perfectionniste qui a un sens de l'organisation exacerbé. Je suis efficace et réfléchie. Relativement positive dans la vie. J'ai un excellent sens de l'observation. Je suis moi.


More of you

Ϟ Je suis née à Montréal dans une famille tout ce qu'il y a de plus normale. Enfin, ma définition de normale ce qui peut sans doute être considéré comme un peu particulier. Père américain qui a emménagé au Canada alors qu'il était gamin donc on peut sans doute le considérer comme un Canadien et 3/4. Mère québécoise et donc portée dans le juron, la haine viscérale de la neige en hiver et aux limites de la folie artistique que son emploi de styliste pour une petite boîte a engendré. Il faut bien que je tienne mon sens du style de quelqu'un et ce n'est assurément pas de moi. On complète avec cette peste de petit frère qui a décidé que faire de la télé était sa meilleure option pour faire connaître sa bouille si « majestueuse » selon ses dires à la gente féminine de ce monde même s'il a du mal a trouver des rôles imposants. Le pauvre petit... ou pas. Oh oui je l'aime tout de même mon petit frère. De loin, dans un boîte anti-bruits dont il ne peut pas s'échapper.

Ϟ Je suis parfaitement bilingue. L'un de mes parents m'aurait probablement arraché la tête si ce n'était pas le cas. Il faut oublier le « on parle anglais à la maison et français au dehors » ou inversement. C'est free for all de mélange de tout ça alors oui, parfois, il m'arrive de prononcer une phrase complètement incompréhensible gorgée de mots français et anglais qui se mélangent sans que je ne m'en rende compte.

Ϟ J'étais bonne élève à l'école. Lorsque j'arrivais à me concentrer un minimum. Je suis et j'ai toujours été cette petite boule d'énergie incontrôlable alors niveau concentration. Ce n'est pas toujours des plus facile, mais je fais des efforts considérables. Surtout depuis les cinq dernières années. Ne me demandez pas tout ce que j'ai appris à l'école par contre, je serais bien incapable de vous le dire.

Ϟ Mon meilleur ami et moi on est inséparables, ou presque, depuis qu'on est gamins. Il était mon voisin. Il est allé étudier à l'étranger... ce qu'il m'a avoué plus tard être une école de sorciers... mais on ne va pas entrer dans les détails. Lui et moi on est parti avec nos petits sacs à dos vers Ottawa alors que nous avions tout juste la majorité. Nous avions besoin de découvrir le monde... Une province à la fois. Nous avions surtout besoin de nous conforter sur le fait que nous ne sommes pas des cas désespérés de la société et que nous arrivons à nous débrouiller sans l'aide de personne.

Ϟ J'ai enchaînée une quantité assez impressionnante de petits boulots avant de trouver un peu de stabilité au service de Caïn. Enfin, stabilité c'est vraiment relatif. Donc, au cours de la presque dizaine d'années que je laisse derrière moi j'ai gagné des expériences diverses. J'ai rendu des patrons complètement dingues. J'ai perdu beaucoup d'emplois pour des bêtises. Je passais mes journées à hurler que je mangerais des arachides à tous les repas comme un écureuil jusqu'à la fin de mes jours à défaut d'arriver à garder un boulot pour payer mon minuscule appartement... C'était magnifique.

Ϟ Je suis une horrible cuisinière. Je ne sais tout simplement pas faire à manger. J'essaie. J'essaie vraiment, mais à l'exception des grilled cheese... et encore je peux faire brûler une cuisine à simplement tenter de cuisiner un sandwich au fromage... mes talents sont un peu limités.

Ϟ J'ai eu très exactement 12 voitures. Des bris mécaniques, des petits accrochages, des... Beaucoup de détails auxquels je ne veux plus penser. Je n'ai simplement pas eu de chances avec mes voitures et ce n'était pas toujours de ma faute je le jure!

Ϟ Je ne sors jamais de chez moi sans un paquet de gomme. Oui je sais, ce n'est pas des plus chic de mâcher une gomme, mais ça m'aide à canaliser un peu mon trop plein d'énergie. Je me mets une gomme dans la bouche et j'essaie de me concentrer à la mâcher plutôt que simplement faire n'importe quoi comme d'habitude.

Ϟ Je suis la définition même d'un ours en hibernation permanente. J'ai besoin de sommeil. Beaucoup de sommeil. Trop de sommeil. Je dois faire sonner mon réveil trois fois le matin pour arriver à me lever. Une vois levée par contre attention la tornade est là. Il suffit de poser le premier pied au sol. Après ça va. Bien sûr la caféine aide un minimum dans le processus, il ne faut pas en douter.

Ϟ La chose que je préfère faire plus que toute autre en ce monde c'est enfiler un pyjamas et me caler dans le canapé devant la télévision avec un verre de vin et du popcorn. Oui je sais que le mélange est un peu douteux, mais j'adore ça. Tout autant que tremper mon popcorn dans le Nutella... D'autant plus que le canapé que j'ai depuis les dernières années et si confortable que c'est presque un péché!

Ϟ Les relations amoureuses de mon existence ont été un véritable désastre. Je suis trop folle, trop énergique, trop franche pour ses messieurs alors ils me larguent. L'inverse est aussi arrivé. Trop con, trop manipulateur, trop convaincu de pouvoir faire de mon son esclave qui lui massera les pieds. Le simple fait d'y penser me donne un haut le cœur. Depuis les cinq dernières années par contre c'est plutôt calme. Pas parce que certains n'ont pas tenté leur chance. Pas parce que je n'en avais pas envie. Partiellement parce que je n'ai pas le temps et partiellement parce que mon patron est un envoyé de Lucifer sorti des flammes de l'enfer et envoyé sur terre pour me tenter. Voilà. Ça résume l'essentiel de la chose.

Ϟ J'ai une peur phobique, même plus que phobique des oiseaux. Je ne saurais dire pourquoi. Peut-être qu'Hitchcock m'a marqué... ou l'oiseau qui s'est cassé la figure dans la fenêtre de ma chambre quand j'étais gamine. Je n'arrive tout simplement pas à les approcher. J'ai l'impression qu'ils m'observent, qu'ils veulent me bouffer les yeux. Oui je sais que c'est dégoûtant. Je sais aussi que c'est fort peu probable que la chose en vienne à se produire. Ça ne m'empêche pas d'être morte de trouille et discrètement, dans la mesure du possible, les fuir systématiquement.

Ϟ Je suis une mordue de lecture. J'ai toujours un livre qui traine sur ma table de chevet, dans mon sac à main, sur mon bureau que ce soit chez moi ou mon patron... Partout. Il y en a partout! Je préférais les romans fantastiques, mais depuis les événements des dernières années disons que j'ai réorienté mon choix de lectures. Je me contente de romans plus réalistes et surtout loin de tous ses trucs à l'eau de rose... qui me feraient mourir de honte si j'avais le malheur d'oublier ça chez mon patron.

Ϟ Parlons-en de mon patron et son chez lui. Je passe sans doute plus de temps chez lui que chez moi. Que ce soit pour travailler, le conseiller ou toute autre utilité pour laquelle il aurait besoin de moi, je suis là. Je dors même là-bas à l'occasion. C'est dire comme je suis indispensable à sa survie. Parfois je me demande réellement comment il a pu vivre si longtemps sans moi.

Ϟ Je n'ai pas de grands rêves ou une ambition démesurée. Tout ce que j'espère obtenir de la vie c'est un minimum de bonheur. La liberté pour mon ami si un jour la chose est possible. Ne serait-ce qu'un baiser de la part de mon patron pour combler mon imagination malade d'imaginer... ça.


Revenir en haut Aller en bas

Avatar
Profil
Invité

MessageSujet: Re: Living like a princess... well kinda I guess {E.Stilson}   Lun 2 Jan - 17:48

Once upon a time, in real life
Not a dream anymore


« Je lui ai dit que sa cravate est horrible et qu'on ne devrait pas permettre une telle chose d'exister. En plus d'insister sur le fait qu'elle ne va pas avec son veston qui a un détail complètement éclipsé par le choix de couleur de la dite cravate. »

J'entends le silence raisonner dans mon oreille. Le silence lourd de sous-entendus. Lourd de 'ah non ne me dite pas qu'elle a osé prononcer ses mots à l'un des plus importants PDG de la ville'. Si lourd que j'en ai mal au poignet à simplement tenir le téléphone contre mon oreille dans l'attente interminable d'une quelconque réponse de sa part. Il ne va pas commencer à jouer celui qui surveille ses paroles avec moi alors qu'il ne s'est jamais gêné auparavant. Hors de question.

« Je sais ce que tu penses. Je le sais très bien même. Oui j'ai osé. Oui j'ai posé mes jolies fesses dans la chaise juste devant lui et la première chose que j'ai osé faire c'est critiquer ses choix vestimentaires comme si c'était la chose la plus naturelle du monde. C'était stupide, je le sais. Je cherche désespérément un boulot depuis des mois et lorsqu'enfin on me rappelle pour un entretient, dans une grande boîte qui plus est, je me la joue 'je sais mieux que vous ce qui vous va'. C'était complètement irréfléchi, comme ma personne. Stupide et irréfléchi. »

« Tu veux bien te calmer et respirer un bon coup? Tu vas trouver autre chose. C'est pas la seule boîte de la ville. »

« Oh. Attend. Je ne t'ai pas encore dit la meilleure. Il m'a embauché! »

« Il t'a embauché? T'es sérieuse? »

« Il a dit qu'il aime ma franchise et bam. Un boulot. Si j'avais su plus tôt qu'il suffisait de critiquer son futur patron je l'aurais fait plus tôt. »

« On va devoir fêter ça! »

« Oh oui et en grand! Attention me voilà! »

Ϟ Ϟ Ϟ Ϟ Ϟ


Ça s'est passé il y a cinq ans, peu de temps avant que les émeutes ne commencent à éclore dans la ville. Peu de temps avant que mon petit univers soit complètement bouleversé par la vie et le cheminement qu'elle avait décidé de me faire emprunter. Dire qu'il s'est passé beaucoup de chose au cours de ces années est un doux euphémisme.

L'homme qui m'a embauché ce jour-là, Caïn Underwood, s'est révélé être bien plus que ce qu'il semblait être. De simple assistante, j'ai gravit des échelons démesurés que je n'aurais jamais même osé imaginer moi qui était né dans la définition même du mot modeste. La photo de ma famille aurait pu se trouver juste à côté du mot modeste dans un dictionnaire et on y aurait cru. J'ai été littéralement lancée dans un univers bien hors de mon contrôle où le sang, la torture et tout ses autres trucs horribles dont je ne veux pas entendre parler font en fait parti de mon quotidien. Plutôt celui de mon patron qui est devenu le mien par défaut. Je suis devenue son ombre, une seconde peau qu'il enfile le matin au réveil même si l'image en soit est dégoutante. Je suis devenue son agenda personnel, sa secrétaire, sa styliste, l'excuse parfaite pour lui permettre de réaliser son emploi officieux sans que quiconque ne se doute de quoi que ce soit. Je suis devenue PDG à la place du PDG bien malgré-moi parce que je le devais. J'ai pris les reines des chevaux qui coursaient trop vite pour moi pour les calmer et prendre place sur la selle pour les guider. Il faut avouer que l'image donne envie, mais c'est un joli bordel tout ça!

Je m'y suis accoutumée, rapidement, parce que je n'avais pas le choix de le faire. Je n'avais pas le choix de bosser comme une dingue pour garder cet emploi que j'ai obtenu pour une raison sans doute illogique et qui pourtant, maintenant, fait trop de sens. Maintenant je connais mon patron comme on connait un ami, comme on connait son mari. J'en connais probablement même plus à son sujet qu'il ne se connait lui-même. J'ai pris place derrière le bureau d'une compagnie prônant la vente des armes alors que je ne les supporte pas. J'ai appris à vivre dans la richesse excessive que je fixe tous les jours en me pinçant les bras parce que je n'y crois pas. Ce n'est pas moi, mais je ne peux pas me permettre de lâcher le coup.

Je ne le peux pas parce que sans moi je crois que Caïn n'arriverait tout simplement pas à ce vêtir le matin. Voilà qui est dit. Je ne le peux pas parce que j'en sais trop, bien plus que je ne le laisse paraître. Je sais des choses qui feraient de moi une proie de choix si on savait. Je sais peut-être même tant de choses que si j'osais quitter mon emploi c'est mon ex-patron lui-même qui devrait me régler mon cas. Et j'ai besoin de cet argent. Plus que jamais maintenant j'ai besoin d'avoir de quoi vivre, mais surtout de quoi faire vivre parce que j'ai été prise de cours par ce qui laissait pourtant planer son aura menaçante au-dessus de nos têtes.

Le jour où j'ai appris l'existence du virus, le jour où les émeutes ont éclatées et où la loi sur l'esclavage à passé, j'ai su que je ne pouvais pas le laisser tomber. Lui avec qui j'ai partagé tant de moments de ma vie. Lui qui est mon meilleur ami de toujours et qui m'a fait suffisamment confiance pour m'avouer la vérité sur sa personne, m'avouer ses capacités parce qu'il savait que je ne poserais pas de questions. Il resterait celui que j'ai connu, mon ami, mon confident, la personne que j'aime sans doute plus que tout autre en ce monde... Et que j'ai vu se faire prendre et emporter devant mes yeux parce qu'il a été touché. Lui que je me suis précipité pour aller acheter dès que j'ai été apte à le faire parce que je ne voulais laisser personne d'autre l'approcher et lui faire toutes ses atroces choses dont j'avais entendu parler. Alors je l'ai acheté oui. J'utilise cet argent si durement gagné pour m'assurer que mon ami a une qualité de vie ne serait-ce qu'un minimum appréciable dans ce monde de dingue.

Je ne sais pas de quoi demain sera fait. Je ne sais pas ce qu'on va encore inventer, ce qu'on va réaliser ou qui sera torturé. Je sais simplement que je ne laisserai rien n'y personne me piler sur les pieds et réduire à néant les efforts que j'ai si désespérément fait pour garder un semblant de vie au cours de ses cinq années qui viennent de passer. Ni le gouvernement ni l'armée qui prétend vouloir nous protéger, ni mon ami qui me croit sans doute dingue, ni même mon patron trop sexy qui qui va un jour me regarder. J'y crois. J'ai de l'espoir. Trop d'espoir . Qui en veut? Cadeau!

Revenir en haut Aller en bas

Avatar
Profil
Invité

MessageSujet: Re: Living like a princess... well kinda I guess {E.Stilson}   Lun 2 Jan - 17:52

Zooey :cutie:
Ca faisait longtemps que je ne l'avais pas vu xD
Bienvenue à toi en tout cas :cute:
Revenir en haut Aller en bas

Avatar
Profil
Invité

MessageSujet: Re: Living like a princess... well kinda I guess {E.Stilson}   Lun 2 Jan - 17:55

J'adore ce personnage, vraiment !! (Enfin quelqu'un qui n'est pas timbré par des envies de meurtres ou de dominance ou de manipulation aiguë ou des pulsions sexuelles ou... Je vais m'arrêter là, mais c'est pas mal aussi les psychopathes :siffle: ) Un genre de folie heureuse, j'adore !

Rebienvenue à toi ! :cutie:
Revenir en haut Aller en bas

Avatar
Profil
Invité

MessageSujet: Re: Living like a princess... well kinda I guess {E.Stilson}   Lun 2 Jan - 18:20

Merci vous deux! :he:

Astrid, c'est pour contraster avec monsieur je suis trop sérieux. :rolleyes2:
Revenir en haut Aller en bas

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 573
Ϟ Points : 3785
Ϟ Âge : 42 ans
Ϟ Statut de sang : Non-maj
Ϟ Emploi - Études : Députée, représentante du parti de droite
Ϟ Crédits : Avatar par lux aeterna
Jane Cosgrave

MessageSujet: Re: Living like a princess... well kinda I guess {E.Stilson}   Lun 2 Jan - 20:58

Rebienvenue parmi nous ! :pornstache:
Damn ce personnage a l'air tellement fun. J'espère que tu vas t'éclater avec. :hahaha:
Je te dis à bientôt en jeu, puisque tu as l'air d'avoir terminé ta fiche. :russe:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 236
Ϟ Points : 612
Ϟ Âge : trente-quatre ans.
Ϟ Statut de sang : non-maj.
Ϟ Emploi - Études : sergent, instructeur à ses heures perdues, soldat black ops temporairement inactif.
Ϟ Crédits : ah + tumblr.
Ϟ Localisation : avec ta femme.
Teddy Shughart

MessageSujet: Re: Living like a princess... well kinda I guess {E.Stilson}   Lun 2 Jan - 21:01

EVE :cutie: :faint:
Rebienvenue chez toi ! :pornstache:

_________________

    ― leave me to dream ―
    And all these sorrows I have seen They lead me to believe That everything’s a mess. But I wanna dream, Leave me to dream.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 409
Ϟ Points : 979
Ϟ Statut de sang : Sang-de-bourbe
Ϟ Emploi - Études : Souffre douleur
Xavier White

MessageSujet: Re: Living like a princess... well kinda I guess {E.Stilson}   Lun 2 Jan - 21:03

Bienvenu!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 99
Ϟ Points : 431
Ϟ Âge : 26 ans
Ϟ Statut de sang : Non-maj
Ϟ Emploi - Études : Ingénieur militaire
Richard Blackstone

MessageSujet: Re: Living like a princess... well kinda I guess {E.Stilson}   Lun 2 Jan - 23:40

Ça manquait de vieille fille, merci de renflouer les quotas ! o/

Bienvenue à Ottawa !

Nous espérons de tout cœur que tu te plairas parmi nous et que tu resteras longtemps sur IV (sinon on te kidnappe et on te fait un lavage de cerveau ).

Avant toute chose, si tu es encore un peu perdu par rapport au contexte, tu peux consulter l'Annexe du flemmard qui te résumera l'essentiel (n'hésite pas à cliquer sur les petits liens pour plus de détails ), sinon tu peux faire appel à n'importe quelle staffienne qui sera ravi de te répondre.
Pense à aller voir comment le système de points et la Boutique fonctionnent . Nous t'invitons également à aller faire ta fiche de liens et RPs, ne serait-ce que pour t'aider à te tenir à jour .

Une fois la paperasse terminée, il n'y a plus qu'à te lancer ! Tu as pléthore de choix : outre les RPs lambdas (c'est rétro, mais toujours à la mode), tu peux aussi faire un flashback, flashfoward ou UA, tu peux également envoyer un mail, un sms, réagir sur les réseaux sociaux, ou encore participer à un event ou une mission. Et si tu as trop de choix et que tu ne sais pas par où commencer, fais un tour par les demandes de RPs.

Bref pas de contrainte, un max de liberté !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar
Profil
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Living like a princess... well kinda I guess {E.Stilson}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Living like a princess... well kinda I guess {E.Stilson}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ever Living rule
» Tamao no... BAKA! {T-d-T, libwe I guess...}
» Knock Knock ! Guess who's there ?!
» Living crappily ever after • PV
» GUESS YORK FEMELLE DISPARUE DANS LE DEPARTEMENT 38

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Incarcerem Vitae :: Ressources humaines :: Fiche d'Identité :: Identification Complétée-
Sauter vers: