Partagez | 
 

 Annexe 12. Ecole de magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 243
Ϟ Points : 829
Ϟ Âge : 48 ans
Ϟ Statut de sang : Non-Maj
Ϟ Emploi - Études : Premier Ministre du Canada
Ϟ Crédits : Wiise
Ϟ Localisation : Au Parlement d'Ottawa
Le Premier Ministre

MessageSujet: Annexe 12. Ecole de magie   Lun 26 Sep - 18:26

Buckram
L'école de magie canadienne



Géographie et apparence

Buckram est l’école canadienne de magie. Originellement implanté au Québec, l’ancienne forteresse de Beartown déplacé dans le Territoire du Nord-Ouest au sud du Grand Lac de l’Ours. Son histoire et son implantation explique que l’ours est le symbole de l’école. La fondation de cette école est assez fortement liée aux échanges entre les sorciers autochtones et les sorciers colons. Pour preuve, même si l’enseignement est fortement inspiré des méthodes européennes, la protection de l’école est, entre autres, assurée par des entités magiques assez uniques au monde, les Ammekoree, fruit de la magie des sorciers amérindiens, dont les manifestations sont même parfois détectés par les non-majs. Ils appellent d’ailleurs ce phénomène : aurore boréale. Le Buckram rail, qui peut se diviser en deux trains et fusionner à nouveau plus tard, permet d’emmener tous les élèves à Buckram en s’arrêtant à toutes les capitales de provinces et de territoires. Quant à l’école, elle présente une assez forte ressemblance avec la forteresse de Louisbourg, mais étant dotée de bâtiments propres à l’enseignement de la magie.


Maisons et diplômes

Cette école à un système de répartition particulier, lié au classement des disciplines scolaires. En effet les matières sont classées par usage de baguette : il y a les matières théoriques (telle qu’histoire de la magie ou astronomie), les matières à usage occasionnel de la baguette (telle que botanique ou potions), et les matières à usage poussé de la baguette (telle que métamorphose ou sortilèges). A chaque type de « magie » est donc associée une maison : aux adeptes de la baguette, la maison Sambucus (dont le symbole est le sureau) ; à ceux qui préfèrent en faire un usage modéré, la maison Mandragora (dont le symbole est la mandragore) ; aux élèves portés sur la théorie, la maison Papyrus. La maison dans laquelle un élève est envoyé influence sont choix de disciplines. Toutefois, tous les élèves, en prenant en compte leurs matières, passent les mêmes examens : l’Ursa Minor en fin de quatrième année (un échec empêcherait le passage en cinquième année) et l’Ursa Major en fin de septième année. Si ces trois maisons sont en compétition pour gagner le plus de points possibles, elles ne sont pas clivées, et sont plutôt liées les unes aux autres, d’abord car le réfectoire est commun à tous, et ensuite car les premières années sont tous réunis.  


Première année et répartition

De fait, la première année est commune, et les élèves sont répartis dans les dortoirs des premières années aléatoirement. C’est seulement à la fin de la première année que les élèves de premières années passent le test de répartition : une potion est administrée aux élèves qui expérimentent une sorte de rêve. Ils se retrouvent donc individuellement dans un labyrinthe souterrain et après avoir erré un moment se retrouvent face à deux voies : l’une semble hostile, l'autre est bloqué par un sphinx qui fait savoir que derrière lui se trouve une sortie. Si l'élève parvient à résoudre l'énigme, il va chez les Papyrus. S'il perd, il est renvoyé dans le labyrinthe où il erre de nouveau un long moment, comme punition de l’échec. S'il décide de prendre l'autre voie, il continue sa route. Dans les deux derniers cas, il finit par se retrouver dans ce qui semble un cul de sac. En réalité, il y a une paroi couverte par des plantes magiques abritant des créatures magiques. On y entend d'étranges bruits et on y voit d'étranges couleurs, mais on devine surtout une voie derrière le voile de végétation. Mais l’élève lève les yeux, il put également voir qu'il y un orifice dans la paroi en haut, hors d'atteinte a priori. Ce-pendant, en fouillant un long moment, il peut trouver la description d'un sort simple qui fait apparaître une échelle. Si l'élève choisit la voie obstruée par la faune et flore magique, il est envoyé chez les Mandragora. Si l'élève fait apparaître l'échelle, et il est envoyé chez les Sambucus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Annexe 12. Ecole de magie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différentes écoles de magie
» Annexe 4 ■ La magie
» Les sorts RP très bourrins doivent-ils être interdits ?
» ► Fiche Annexe : Les interdits de la magie
» Magie des hommes-lézards

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Incarcerem Vitae :: Le Commencement :: Le Ministère :: Annexes-
Sauter vers: