Partagez | 
 

 Brynhildr 》I need just one shot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 144
Ϟ Points : 332
Ϟ Âge : 27 ans
Ϟ Statut de sang : Non-maj
Ϟ Emploi - Études : Sniper, Sergent
Ϟ Crédits : Shiya
Ϟ Localisation : Derrière toi
Brynhildr F. Ekström

MessageSujet: Brynhildr 》I need just one shot   Dim 18 Déc - 22:54

Veritaserum
Tell me who you are
Pseudo : Tatsuki. Âge : 24 ans, hé oui. Pays : celui des vaches. Crédits : Belzebuth. Comment nous as tu trouvé ? je connais le projet depuis son commencement. Wink Un dernier mot : chocolat.
Nom & Prénom(s) : Ekström, plus suédois c'est difficile à trouver. Mais c'est son nom et elle est fière de ses racines. Brynhildr est son premier prénom. Visiblement, ses parents n'avaient pas l'intention d'avoir une fille douce et calme. Non, ils ont choisi le nom d'une Valkyrie pour leur fille. Freyja est son second prénom, là encore un prénom lourd de significations. Âge & date de naissance : la demoiselle a 27 ans, et est née le 23 février 1989. Lieu de naissance & nationalité : elle est née à Stockholm, il est donc évident qu'elle soit suédoise, même si elle est aussi canadienne, sa mère l'étant. Statut de sang : la magie n'a jamais fait irruption dans sa famille, elle est une non-maj. Situation familiale : son père est mort et elle envoie de temps en temps une lettre à sa mère. Par contre, elle voit très souvent ses deux frères, surtout son jumeau. Situation financière : aisée, elle n'a pas à se plaindre. Elle a un salaire correct, quelques économies et c'est tout ce dont elle souhaite. Inutile de rouler sur l'or, quand on peut avoir le nécessaire. Situation amoureuse : elle fut fiancée, elle l'aimait, il l'aimait. Mais il n'est plus aujourd'hui. Elle garde encore sa bague de fiançailles, en douloureux souvenir de celui qu'elle a perdu. Orientation sexuelle : sa préférence est toujours allée aux hommes. Elle a beau apprécier la beauté des femmes, cela ne l'attire pas. Métiers &/ou études : sniper, anciennement tireuse de précision. Elle a été récemment promue Sergent. Quand elle n'a rien à faire, elle joue les instructeurs auprès des recrues. Groupe : Armée, évidemment.



Petit test de personnalités sous forme de jauges en pourcentage, histoire d'avoir un aperçu plus global de votre personnage. Pour remplir une jauge il vous suffit de modifier la valeur comme vous le souhaitez, de dix en dix, ainsi que le pourcentage noté à la suite. Si en dessous de 20% ou au dessus de 80% merci de justifier le pourquoi dans la partie explications un peu plus bas.
Petit exemple pour illustrer : Un personnage ayant 10% en sang-froid sera très vite déstabilisé par un comportement ou une situation inhabituelle, à 50% il sera apte à se contenir face à la plupart des situations classiques de sa vie, qu'il a déjà pu affronter et pour face auxquelles il sait donc comment agir. Au delà de 80%, il aura une parfaite maîtrise de lui même et saura rester stoïque face à la quasi totalité des situations difficiles (aussi bien émotionnelles que visuelles).
Moralité
60%
Pragmatisme
70%
Sociabilité
40%
Combativité
90%
Ambition
40%

Explications éventuelles :
Combativité : « relève-toi » est le seul ordre auquel elle obéira toujours. C'est l'ordre qu'elle se donne lorsque les choses tournent mal, lorsqu'elle sent qu'elle commence à perdre pied. Ce tempérament s'est forgé avec un père autoritaire et exigeant, puis s'est confirmé dans l'armée. Toujours avancer malgré les épreuves, ne jamais se laisser abattre par les coups durs ou les ordres allant contre la morale. Toujours se relever. Toujours aller de l'avant.
Sang-froid : lorsqu'on doit abattre une cible à longue distance, que la cible est un enfant kamikaze et que s'il atteint les soldats il les explosera tous, on n'a pas intérêt à se laisser distraire par quoi que ce soit pour ne pas rater l'unique tir qui sera possible. Pareil lorsqu'une bombe explose sous les roues de la voiture devant et qu'il faut s'arranger pour que ses camarades ne paniquent pas.

Manipulation
60%
Sociopathie
0%
Sang froid
90%
Altruisme
60%
Loyauté
80%
Sensibilité
50%
Empathie
50%

Caractère : Patiente têtue persévérante intelligente parfois insolente n'hésite pas à être franche, voir à l'être un peu trop parfois frappe en premier, pose les questions après minutieuse loyale rationnelle sérieuse quand il faut protectrice fidèle rancunière quasi-systématiquement toujours en retard sauf quand c'est vraiment important courageuse joueuse droite légèrement rebelle sur les bords


More of you

adore les belles motos et les longues balades sur la route, ne réfléchissant à rien d'autre qu'à la route et aux paysages. possède deux chiens, un Jamthund nommé Asgard et un chien suédois de Laponie femelle nommé Alfheim. si son corps est parsemé de tatouages, il ne s'agit pas uniquement d'une question d'esthétique. La plupart des tatouages masquent des cicatrices obtenues sur le front. les bruits lui rappelant les explosions ont tendance à la pousser à se tendre et à réagir instinctivement, pour se protéger. Les restes du front. elle ne pourra pas s'endormir si elle n'a pas un pistolet à portée de main, ou se réveillera dès la fin du premier cycle de sommeil. C'est psychologique, elle a essayé quelques thérapies pour en venir à bout, sans résultat. Elle a fini par s'y faire. Et finalement, ça ne dérange personne puisque personne ne dort avec elle. est accroc au sucre, c'est son carburant, il faut toujours qu'elle ait des réserves depuis qu'elle est rentrée du front. adore tout ce qui est casse-tête et est très douée au rubik's cube. plus jeune, avant son entrée dans l'armée, a participé à quelques tournois d'échec. Elle en a gagné un, le dernier auquel elle a participé à l'âge de 16 ans. son tatouage préféré se situe dans le dos, et il représente quatre aigles chassant ensemble, alors qu'un cinquième attend dans le nid. si elle ne porte pas un de ses fidèles pistolets à la ceinture, il y a fort à parier qu'elle a un couteau caché quelque part. aime l'adrénaline, les sensations fortes, même s'il est hors de question de se montrer inconsciente en faisant n'importe quoi, en mettant sa vie en danger inutilement. son rêve, bien loin de son métier de sniper, serait de pouvoir se poser, élever des chiens et pouvoir participer à la Yukon Quest, et même de la remporter. a toujours un roman policier sur sa table de chevet, ainsi qu'un carnet de notes et un crayon. Non, elle ne peut pas lire un roman policier sans mener elle-même sa petite enquête. a appris à danser, autrefois, même si elle prétend ne pas savoir ou avoir tout oublié. En vérité, elle n'a pas tellement envie de danser, même si elle ne peut pas s'en empêcher lorsqu'elle écoute de la musique. lorsqu'elle a besoin d'être extrêmement concentrée ou qu'elle veut se détendre, elle enfile une paire d'écouteurs et met de la musique. fume de manière occasionnelle. est enceinte de deux mois. maîtrise le suédois, le finnois, l'anglais qu'elle parle avec un léger accent, se débrouille en français et maîtrise les bases du persan et du patcho, appris durant ses années de service en Afghanistan pratique le Krav-maga depuis ses débuts dans l'armée, et elle a acquis un très bon niveau. Celui qui la prendra pour une faible femme risque de le regretter amèrement. pratique l'escalade à ses rares heures perdues, elle aime mettre son corps à l'épreuve, chercher les bonnes prises pour se hisser toujours plus haut. soldat, elle a humilié un de ses lieutenants qui avait cru intelligent de la rabaisser en tant que femme. Elle lui a volé ses sous-vêtements, les a teint en rose bonbon et les a accrochés dans le restaurant militaire avec un ruban indiquant le nom du propriétaire. Puis elle l'a défié au tir. Et l'a battu à plates coutures. Elle a eu beaucoup de chance ce jour-là, mais c'est ce qui lui a aussi permis de se démarquer en tant que potentielle tireuse de précision.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 144
Ϟ Points : 332
Ϟ Âge : 27 ans
Ϟ Statut de sang : Non-maj
Ϟ Emploi - Études : Sniper, Sergent
Ϟ Crédits : Shiya
Ϟ Localisation : Derrière toi
Brynhildr F. Ekström

MessageSujet: Re: Brynhildr 》I need just one shot   Dim 18 Déc - 22:55

Once upon a time, in real life
Not a dream anymore



Never give up
Stockholm – 7 ans ; Tu essuies tes larmes comme tu peux, blottie contre ton jumeau. Ton corps te fait mal, tes bleus sont autant de marques cuisantes sur ton corps. Tu as honte d'être dans cet état. Tu as honte de t'être retrouvée à terre si facilement, alors que tu prenais la défense de Sigurd contre des plus grands. Tu détestes les entendre te dire que parce que tu es une fille, tu n'es pas capable de te battre, tu n'es pas capable de te défendre. Et pour appuyer leurs propos, ils t'ont frappée. Tu les détestes, du haut de tes sept ans. La colère boue dans tes veines. Agacement, abattement. Peut-être que tu devrais commencer à être une vraie fille. Peut-être que tu devrais cesser de vouloir te battre contre les garçons. Lorsque tu sens ton jumeau se relever puis s'en aller, tu rouvres les yeux et poses ton regard sur ton père, qui te fixe sévèrement. Aussitôt, tu déglutis. Tu vas te faire gronder, tu le sens.

-Debout.

Tu obéis aussitôt. Parce que tu sais que si tu n'obéis pas, il risque de s'énerver et tu ne veux pas que cela arrive. Alors tu grimaces un peu mais tu te remets sur tes pieds. Tu as mauvaise mine, avec un œil au beurre noir, les coupures et les autres bleus. Et ton père t'observe, devinant les blessures, imaginant ta colère et ton abattement. Tu attends des reproches, tu attends qu'il s'énerve lui aussi. Parce que tu es une fille, parce que tu es 'faible'. Mais au lieu de cela, tu sens sa main se poser sur ta tête.

-Tu as bien réagi, Brynhildr.

Ton regard se fait surpris. Tu ne t'y attendais pas. Tu ne comprends pas. Et il semble comprendre ton étonnement, puisqu'il se met à ta hauteur.

-Tu ne dois pas te laisser marcher sur les pieds. Tu ne dois jamais laisser personne te dire qui tu es et ce que tu dois faire. Si quelqu'un t'attaque, tu ne dois jamais te laisser faire. Jamais.
-Mais...
-Non, il n'y a pas de mais qui tienne. Je me fiche de savoir qu'ils étaient plus forts que toi. Je me fiche de savoir qu'ils étaient plus nombreux. Tu ne t'es pas laissée faire. Tu leur as tenu tête. Et ça, c'est ce que je veux que tu fasses : que tu ne laisses personne te briser. Tu as le droit de tomber, tu as le droit d'avoir mal, mais il faut que tu te relèves à chaque fois. Tu comprends ?


Tu ne réponds pas, le regard un peu perdu. Tu trouves que c'est assez compliqué, ce qu'il te raconte. Globalement, tu comprends qu'il est fier de toi, que tu ais tenu tête à la bande de grands, mais pour ce qui est de se relever à chaque fois, tu as du mal. Il semble le comprendre, parce qu'un sourire apparaît sur ses lèvres, alors qu'il te décoiffe doucement...

-Tu comprendras quand tu seras plus grande, ne t'en fait pas...
-D'accord papa.


Doucement, tu te blottis dans les bras de ton père... Et il te serre contre lui. Tu es heureuse qu'il soit fier de toi, c'est tout ce que tu souhaites depuis toujours. Entre tes deux frères, tu as toujours eu l'impression de passer inaperçu. Mais aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Aujourd'hui, tu existes à ses yeux. Et c'est la plus belle chose qui pouvait t'arriver.

I miss you so much
Stockholm – 8 ans ; Tu regardes Sigurd, le cœur serré. Tu n'aimes pas le voir ainsi, tu n'aimes pas quand il pleure. Parce que vous êtes jumeaux, vous avez un lien très fort. Quand l'un va mal, l'autre le sent, le ressent. Vous partagez tout. Et c'est dur depuis quelques jours, depuis l'enterrement de votre père. Accident de la route. Sa moto a été percutée par une voiture en pleine nuit. L'autre conducteur avait bu. C'est douloureux, parce que c'est injuste. Ton cœur d'enfant est brisé, et l'est un peu plus chaque jour qui passe. Tu vois ta mère pleurer avant de vous amener à l'école, tu la vois pleure le soir, quand elle vous récupère le soir. Ton frère aîné fait de son mieux pour gérer son chagrin mais il est subitement devenu plus silencieux, moins motivé à jouer. Et ton jumeau. Il est comme toi, il ne comprend pas pourquoi c'est arrivé. Toi, dans tout cela, tu es spectatrice. Parfois tu essayes de les faire bouger. Tu cours alors dans la maison en criant que tu veux jouer, que tu veux faire à manger, que tu veux sortir au parc, ou tu cries tout simplement les dernières blagues apprises à l'école. Parfois, tu parviens à leur arracher un sourire, et c'est alors ta plus grande victoire de la journée.

Mais pour l'instant, ta moitié pleure. Et si tu connais sa tristesse, si tu la ressens, tu ne veux pas qu'il continue à souffrir. Tout ce que tu veux, c'est le voir à nouveau en train de sourire. Alors tu le rejoins sur son lit, et tu te glisses contre lui. Son regard plein de larmes se tourne vers toi, et tu lui souris doucement. Vous n'avez pas besoin de mots, vous vous comprenez très bien sans. C'est pour cela qu'il se cale contre toi, c'est pour cela que ses larmes coulent sur ton épaule, alors que tu le serres contre toi. Il faut qu'il pleure pour sourire à nouveau, après. Il faut qu'il pleure, pour avancer après. Toi, tu sais que c'est ce que ton père vous dirait, s'il était là : ne pas se laisser abattre, continuer à avancer, encore et toujours. Tu as compris ce qu'il te disait, l'an dernier. Tu sais que tu dois être forte, qu'il faut que t te relèves de cette épreuve et, si c'est nécessaire, que tu relèves les autres avec toi. Tu n'as que huit ans, oui. Mais il n'y a personne d'autre pour vous aider.

-Sissi... Arrête d'être triste... Papa voudrait te voir sourire...
-Mais il n'est plus là, Bryn...
-Alors souris pour moi ?


Il lève à nouveau les yeux, son regard croisant le tien. Les larmes disparaissent, petit à petit. Elles cessent d'inonder ses joues et de teindre ses yeux de rouge. Et le miracle arrive : un micro-sourire naît sur son visage, te réchauffant le cœur. Il a compris. Il n'y a que lui pour te comprendre en toute circonstance. Il sait que tu as raison, et il sait combien ses larmes te rendent malheureuse. Vous êtes jumeaux. Et vous le resterez, deux êtres complémentaires, jamais seuls face à l'adversité et aux coups durs de la vie. Vous serez toujours deux, alors que les autres n'ont pas cette chance. Alors vous devez aider les plus vieux. Et c'est ce que vous allez faire, ensemble.

It's my dream
Whitehorse – 15 ans ; Tu ris aux éclats. Les chiens te laissent les diriger et tu te fais un plaisir immense à guider la meute sur la neige. Tu adores cela. Les chiens aboient de temps en temps, ta voix les accompagne, et c'est tout ce qu'on entend dans ce paysage immaculé. Les courses de traîneau, tu as découvert cela lorsque ta famille a déménagé au Canada, dans le Yukon. C'était un an après la mort de ton père. Vous ne pouviez plus vivre en Suède, alors vous avez rejoint la patrie de ta mère. Et depuis, le moins qu'on puisse dire, c'est que tu t'éclates, surtout l'hiver. Les courses de chien te plaisent énormément, et tu n'as de cesse de te dire qu'un jour, toi aussi tu seras au départ de la Yukon Quest. Aujourd'hui, tu as emprunté le traîneau et la meute d'un des maîtres chiens du village, un de tes voisin que tu vas voir quotidiennement. Il t'a laissé sortir avec ses animaux, parce qu'ils te connaissent, qu'il te connaît et qu'il sait qu'en cas de problème, tu sauras t'occuper des chiens. Tu es une élève très appliquée, lorsque tu aimes quelque chose. Et ce que tu fais à, tu aimes. Sincèrement.

Les heures défilent, tu sens que les chiens commencent à fatiguer. Ils n'étaient pas prêts à faire une longue balade, c'est pour cette raison que tu les as redirigés vers leur élevage. Et lorsque tu vois Sigurd t'attendre avec votre voisin, un grand sourire étire tes lèvres. Il est là. Tu n'étais pas sûre qu'il braverait ce froid pour t'attendre, mais il l'a fait. Tu en es heureuse. Tu rentres dans la propriété et stoppes les chiens. Sans un mot, tu descends et vérifie les coussinets de chaque chien, t'assurant qu'ils ne se sont pas blessés. Tout le monde va bien, alors tu lâches les chiens qui partent aussitôt dans tous les sens, à la recherche d'un coin où se reposer en attendant de se remplir l'estomac. Quant à toi, tu ranges le traîneau sous l’œil attentif de son propriétaire... Puis plonge dans les bras de ton jumeau !

-Alors, Musher, tu t'entraînes pour la Yukon Quest de la semaine prochaine ?
-Tss. Tu sais que je ne peux pas participer avec les animaux de quelqu'un d'autre.
-Dommage, je suis sûr que tu t'en sortirais très bien.
-Je n'en doute pas.


Tu te recules légèrement et sourit à l'homme qui vient de parler. C'est un Musher de talent, tu le tiens en plus haute estime. Alors qu'il croit en toi te fait profondément chaud au cœur. Tu pourrais presque le considérer comme un second père. Presque.

-Merci beaucoup Monsieur Jacob...
-Tu as de l'avenir dans le métier.
-C'est gentil, mais j'ai prévu de rejoindre l'armée à la fin de ma scolarité.
-C'est vrai, j'avais oublié... Tu gâches ton talent, Brynhildr.


Tu te contentes de sourire. Personne n'a bien compris pourquoi tu veux rejoindre l'armée. Toi tu sais : tu as en toi le besoin de bouger, de te sentir utile à ce pays qui vous a accueilli, qui a offert une nouvelle vie à ta famille, qui t'a offert des amis, une nouvelle passion. Tu veux répondre présent pour protéger ce qui t'est cher, être utile à ce pays. C'est pour cette raison que, une fois ton diplôme en poche, tu iras rejoindre les rangs des militaires. Ta décision est déjà prise, du haut de tes quinze ans. Et tu sais que tu ne changeras pas d'avis.

A bomb blow up, a life disappear
Afghanistan – 21 ans ; L'explosion secoue la voiture. Tu n'entends plus rien d'autre qu'un sifflement strident qui te fait vibrer le crâne alors que chaque battement de ton cœur. Tu as mal. Ce n'est pas la première fois que ce genre d'événement se produit, au contraire. Voilà un an que tu es sur le front, que tu vis la guerre en direct. Tu en as vu des horreurs. Tu as vu des cadavres, beaucoup trop pour une personne normale. Mais toi tu supportes. Tout du moins, tu fais de ton mieux. Mais là, ce n'est pas comme d'habitude. Là, c'était réellement juste à côté. Là, c'était un bruit de mine, et pas seulement celui des balles ou des missiles. Tu lèves les yeux vers tes frères d'armes, sans toutefois comprendre ce qu'ils disent.

Soudain, l'inquiétude t'étreint le cœur. Si ce n'est pas votre véhicule qui est passé sur une mine, qui vient de le faire ? Aussitôt tu te détaches, t'empares de ton fusil et passe la tête à l'avant. Et là, le spectacle qui t'est offert te retourne le cœur. C'est le véhicule qui vous précédait qui vient d'exploser. Des morceaux sont éparpillés dans tous les sens, et si votre conducteur n'avait pas été légèrement sonné, vous auriez certainement foncé dans les débris. Ton rythme cardiaque accélère, alors qu'un prénom s'impose à ton esprit : Jacob. C'est ton fiancé, vous vous êtes connus au camp, vous êtes allé au front ensemble, et il était dans le véhicule qui vous précédait. La panique tente de se frayer un chemin dans ton esprit, mais tu te forces à évaluer la situation de manière rationnelle. Alors tu te retournes, et fait signe à ton binôme. En tant que tireurs de précision, vous vous devez de protéger les autres. Vous n'avez pas besoin de mots, un seul signe suffit. Vous vous mettrez aussitôt en position, fusils en main, et observez les alentours. Ce n'est pas parce que vous n'avez entendu aucun tir qu'il n'y en aura aucun. Vos ennemis sont du genre à vous tirer dessus comme des lapins si vous osez mettre le nez dehors. Tu repères deux tireurs, il en repère autant. Vous échangez vos positions, pour vous assurer que vous n'avez rien manqué. Tu en repères un de plus. Fusils chargés, vous êtes prêts. Et c'est en duo que vous sortez, vous couvrant mutuellement. Les balles sifflent, vous frôlent sans vous toucher, et peu à peu les assaillants sont éliminés. L'échange n'a pas duré plus d'une minute. Vos regards se croisent, vous faites une dernière vérification des alentours. Puis vous donnez le signal aux autres. Ils peuvent sortir.

Tu les accompagnes. La voiture est en lambeaux, et il n'y a pas qu'elle. Des morceaux humains jonchent les alentours. Vous n'avez pas le temps de vous attarder, tu le sais. Vous le savez tous. Il faut faire vite et prudemment, vous ne pouvez pas vous permettre de faire exploser une seconde mine. L'ouïe est peu à peu revenue, tu entends les ordres : ramasser les restes et remonter en vitesse dans le véhicule. Tu obéis, c'est ce qu'il faut faire. L'heure n'est pas aux états d'âme, il ne faut pas se laisser affecter. C'est la guerre, vous êtes en danger, il faut se trouver un lieu moins exposé pour pleurer les morts. Encore un. Il n'a pas survécu, tu le sais, et tu ne cherches pas à le retrouver. Les autres le feront, tu ne veux pas le voir. Pas encore. Que la réalité s'éloigne, encore quelques instants. Ton pouce passe sur l'alliance qui orne ton annulaire. Vous aviez prévu de vous marier à la fin de votre contrat. Vous auriez peut-être fait une ou deux missions de plus puis vous seriez parti vous installer dans la campagne. Cela n'arrivera pas. C'est fini, une fois de plus. Ils sont morts. Tu vacilles sans tomber, le cœur en lambeaux et l'âme en peine. Et tu armes à nouveau ton fusil. Tu n'as plus qu'à faire ce pour quoi tu es là : protéger tes frères d'armes.

It's the beginning of a new life
Ottawa – 27 ans ; Les affaires passent par la fenêtre, s'éparpillant à l'extérieur. Tu n'en as absolument rien à faire. Ce crétin te court sur le système, il est hors de question qu'il se ramène une nouvelle fois chez toi. Qu'il aille draguer qui il veut, qu'il aille coucher avec qui il veut, ce ne sont plus tes affaires. Connard. Faire du charme passe encore, mais te tromper, il est hors de question de laisser passer. Et puis ce type est un idiot. Tu le savais depuis le début d'un côté, tu savais dans quoi tu t'engageais. Mais trop c'est trop. Connard. Il ne reste plus que ses sous-vêtements. Avec un sourire légèrement sadique, tu fais un trou dans quelques-uns puis les enfile sur une ficelle que tu accroches à ta fenêtre. Et sur ce, tu fermes cette dernière. Qu'on ne vienne plus te déranger maintenant.

Soupirant, tu vas te laisser tomber sur ton fauteuil. Quelle merde. Voilà trois ans que tu es définitivement rentrée du front. Trois ans que tu restes sur cette base, enchaînant les entraînements, les rendez-vous avec le psychologue de la base – que tu emmerdes au passage – et les petits jeunes qui te tapent légèrement sur le système. Tu te sens un peu perdue dans ce pays qui a rétabli l'esclavagisme. Certes, c'était pour endiguer l'épidémie, certes tu vois mal une meilleure solution, mais elle ne te plaît tout de même guère. Enfin, tu ne peux rien faire. Et c'est avec plaisir que tu laisses tes chiens te sauter dessus pour te câliner. Eux au moins, ils sont là tous les soirs. D'ailleurs, tu attrapes ton portable. Il es grand temps d'appeler Sigurd pour lui dire que tu as foutu l'autre connard dehors.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 210
Ϟ Points : 447
Ϟ Âge : 25 ans
Ϟ Statut de sang : Sang-mêlé
Ϟ Emploi - Études : Esclave
Ϟ Localisation : Entre les griffes de Lucian
Kenneth Marshall

MessageSujet: Re: Brynhildr 》I need just one shot   Dim 18 Déc - 23:00

Bienvenue parmi nous ma belle !! :angel: :angel:
Jolie frimousse, j'ai hâte d'en savoir plus sur ton perso ! N'hésite pas à nous harceler si tu as la moindre question ! :love:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 236
Ϟ Points : 612
Ϟ Âge : trente-quatre ans.
Ϟ Statut de sang : non-maj.
Ϟ Emploi - Études : sergent, instructeur à ses heures perdues, soldat black ops temporairement inactif.
Ϟ Crédits : ah + tumblr.
Ϟ Localisation : avec ta femme.
Teddy Shughart

MessageSujet: Re: Brynhildr 》I need just one shot   Dim 18 Déc - 23:15

Spoiler:
 
BIENVENUE :pornstache: :pornstache:
Ma Bryn, j'ai trop hâte de lire ta fiche :cutie:  :hysté:
Bon courage en tout cas et si tu as la moindre question tu sais où me trouver ! :hihi: I love you

_________________

    ― leave me to dream ―
    And all these sorrows I have seen They lead me to believe That everything’s a mess. But I wanna dream, Leave me to dream.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 144
Ϟ Points : 332
Ϟ Âge : 27 ans
Ϟ Statut de sang : Non-maj
Ϟ Emploi - Études : Sniper, Sergent
Ϟ Crédits : Shiya
Ϟ Localisation : Derrière toi
Brynhildr F. Ekström

MessageSujet: Re: Brynhildr 》I need just one shot   Dim 18 Déc - 23:40

Ken ~> Merci ! :hehe: Je n'hésiterai pas, promis ! :hihi:

Ted ~> :baseballhit: Du calme chaud lapin. :grumpy:
I love you
Merci beaucoup. :plz: Je n'ai plus qu'à ne pas te décevoir. :plz:

_________________

it's a new life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 148
Ϟ Points : 523
Ϟ Âge : 51 ans
Ϟ Statut de sang : Non-Maj
Ϟ Emploi - Études : Rentière de la fortune Blackstone
Ϟ Crédits : @Wiise (avatar)
Ophélia Blackstone

MessageSujet: Re: Brynhildr 》I need just one shot   Lun 19 Déc - 11:58

J'ai oublié de venir faire coucou sur ta fiche :hide:
Bienvenue chez nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar
Profil
Invité

MessageSujet: Re: Brynhildr 》I need just one shot   Lun 19 Déc - 13:33

Je ne connais pas ton avatar, mais j'aime beaucoup!
Bienvenue et courage avec ta fiche! :welcome:
Revenir en haut Aller en bas

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 223
Ϟ Points : 253
Ϟ Âge : Cela fait 27 ans que tu foules cette Terre.
Ϟ Statut de sang : Qui est encore Sang-Pur de nos jours ? Tu es une Sang-Mêlé.
Ϟ Emploi - Études : Tu te préparais à devenir professeure... aujourd'hui tu es esclave.
Ϟ Crédits : Shiya et Tumblr
Robyn Walker

MessageSujet: Re: Brynhildr 》I need just one shot   Lun 19 Déc - 17:15

Je ne connaissais pas ton avatar, mais je suis vraiment trop fan (TATOUAAAAAAAAAAGES :bave: ) et de ce que tu as déjà écrit :cute:
Si tu as la moindre question n'hésite surtout pas on est là pour ça

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 144
Ϟ Points : 332
Ϟ Âge : 27 ans
Ϟ Statut de sang : Non-maj
Ϟ Emploi - Études : Sniper, Sergent
Ϟ Crédits : Shiya
Ϟ Localisation : Derrière toi
Brynhildr F. Ekström

MessageSujet: Re: Brynhildr 》I need just one shot   Mar 20 Déc - 2:28

Ophy ~> C'est impardonnable. :boude:
Arrow
Merci. I love you

Lucian ~> Ravie que la demoiselle te plaise ! Wink Merci ! I love you

Robyn ~> Ahah, oui, j'avoue que j'ai aussi craqué pour ses tatouages. Arrow Ravie que ce début te plaise et j'espère que ça va continuer sur cette lancée. :plz:

Je n'hésiterai pas si j'ai des questions, non. Wink Pour l'instant j'avance tout doucement, il ne me reste plus que l'histoire à rédiger. :hihi:

_________________

it's a new life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 256
Ϟ Points : 672
Ϟ Âge : 35 ans
Ϟ Statut de sang : Non-maj
Ϟ Emploi - Études : Ministre de la défense et de l’armée & Héritier du Groupe Vauxs
Ϟ Crédits : Class Whore & tumblr
Lucifer Vauxs

MessageSujet: Re: Brynhildr 》I need just one shot   Mar 20 Déc - 19:30

Alysha est tellement magnifique ! :cute: :love: Excellent choix et bienvenue officiellement par ici ma jolie ! Je vois que Teddy est déjà au taquet ! :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 144
Ϟ Points : 332
Ϟ Âge : 27 ans
Ϟ Statut de sang : Non-maj
Ϟ Emploi - Études : Sniper, Sergent
Ϟ Crédits : Shiya
Ϟ Localisation : Derrière toi
Brynhildr F. Ekström

MessageSujet: Re: Brynhildr 》I need just one shot   Mer 21 Déc - 13:53

Merci Lucifer. :cute:
Teddy est déjà au taquet oui. Mais cette sale bête va vite prendre la poudre d'escampette et donc fuir ses responsabilités. :boude: :boude: :boude:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 236
Ϟ Points : 612
Ϟ Âge : trente-quatre ans.
Ϟ Statut de sang : non-maj.
Ϟ Emploi - Études : sergent, instructeur à ses heures perdues, soldat black ops temporairement inactif.
Ϟ Crédits : ah + tumblr.
Ϟ Localisation : avec ta femme.
Teddy Shughart

MessageSujet: Re: Brynhildr 》I need just one shot   Jeu 22 Déc - 21:10


Mes responsabilités ? Ou ça ? :pornstache: Et trouer les fringues c'était pas cool ! :nop:
Ta fiche était top en tout cas ! :faint: Je te valide donc avec plaisir, amuse-toi bien sur IV   :cutie:   I love you

Bienvenue à Ottawa !

Nous espérons de tout cœur que tu te plairas parmi nous et que tu resteras longtemps sur IV (sinon on te kidnappe et on te fait un lavage de cerveau :excellent: ).

Avant toute chose, si tu es encore un peu perdu par rapport au contexte, tu peux consulter l'Annexe du flemmard qui te résumera l'essentiel (n'hésite pas à cliquer sur les petits liens pour plus de détails :wink: ), sinon tu peux faire appel à n'importe quelle staffienne qui sera ravi de te répondre.
N'oublie pas d'aller te recenser sur l'[url=lien vers annuaire]annuaire des groupes[/url], que tu pourras d'ailleurs utiliser pour te faire ta petite place dans la communauté canadienne :cheers: . Pense à aller voir comment le système de points et la Boutique fonctionnent  :thinking: . Nous t'invitons également à aller faire ta fiche de liens et RPs, ne serait-ce que pour t'aider à te tenir à jour :book: .

Une fois la paperasse terminée, il n'y a plus qu'à te lancer ! Tu as pléthore de choix : outre les RPs lambdas (c'est rétro, mais toujours à la mode), tu peux aussi faire un flashback, flashfoward ou UA, tu peux également envoyer un mail, un sms, réagir sur les réseaux sociaux, ou encore participer à un event ou une mission. Et si tu as trop de choix et que tu ne sais pas par où commencer, fais un tour par les demandes de RPs.

Bref pas de contrainte, un max de liberté !



_________________

    ― leave me to dream ―
    And all these sorrows I have seen They lead me to believe That everything’s a mess. But I wanna dream, Leave me to dream.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar
Profil
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Brynhildr 》I need just one shot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brynhildr 》I need just one shot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One Shot Warhammer V.2
» [One Shot] Test de Manga no Densetsu
» Slap-shot... non... GOON!!!!!!!
» One Shot D&D vendredi 29 janvier 2010
» Les One-Shot de Tatii.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Incarcerem Vitae :: Ressources humaines :: Fiche d'Identité :: Identification Complétée-
Sauter vers: