Partagez | 
 

 Annexe 11. Le CSIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Avataravatar
ProfilϞ Messages : 243
Ϟ Points : 829
Ϟ Âge : 48 ans
Ϟ Statut de sang : Non-Maj
Ϟ Emploi - Études : Premier Ministre du Canada
Ϟ Crédits : Wiise
Ϟ Localisation : Au Parlement d'Ottawa
Le Premier Ministre

MessageSujet: Annexe 11. Le CSIS   Sam 17 Déc - 14:09

Le CSIS
Canadian Security Intelligence Service



LE CSIS EN BREF

The Canadian Security Intelligence Service, plus communément surnommé le CSIS est responsable de la sécurité nationale. Chargé d’éliminer les possibles menaces contre le pays et son gouvernement, par des moyens parfois obscurs. Bien sûr officiellement, l’agence est légale, rattachée au gouvernement et à l’ordre en place, mais ses moyens pour répondre aux problèmes de sécurité sont loin d’être toujours irréprochables. Cependant, la plupart des gens préfère fermer les yeux et justifier que le but principal est atteint et la menace éliminée.
Le CSIS est sous la responsabilité du Ministre de la défense et de l’armée et plus largement du Parlement, mais aussi en étroite collaboration avec l’armée et son général depuis le début de la crise actuelle. Cependant, l’agence a toujours été relativement indépendante, ne répondant que rarement à des ordres directs bien qu’y étant obligée. La plupart du temps, elle gère les crises d’elle-même. Ulrich Young, le directeur, est d’ailleurs connu pour être assez imprévisible et surtout mystérieux. Personne ne peut se vanter de le connaître réellement et bien que l’agence soit liée au gouvernement, tout le monde se méfie particulièrement de ses faits et gestes.

Le quartier général du CSIS est situé à Ottawa, précisément dans le quartier parlementaire, depuis plus de vingt ans. Cependant il n'est pas rare que ses membres s’entraînent sur la base de Kingsley, aux côtés des divers soldats, en restant néanmoins toujours à part. Ils sont là-bas facilement reconnaissables grâce à leurs vêtements de civils : il faut savoir que tout agent est obligé de passer par un entraînement, même léger, afin de réagir en toute circonstance.

Directeur de l'agence Ulrich Young (PV)
Bras-droits du directeur (2/2 libres)
Ϟ Nom du joueur
Ϟ Nom du joueur
Agents de terrain (illimités)
Ϟ Alistair Fitzgerald
Ϟ Caïn Underwood
Ϟ Nom du joueur
Agents aux QG (bureaux - illimités)
Ϟ Nom du joueur
Ϟ Nom du joueur
Ϟ Nom du joueur
Spécialistes divers (dans un domaine particulier - illimités)
Ϟ Nom du joueur (domaine)
Ϟ Nom du joueur (domaine)
Ϟ Nom du joueur (domaine)

LE RECRUTEMENT : DEVENIR AGENT

Le recrutement des agents de terrain est assez particulier. Personne ne peut directement postuler pour une telle fonction. C’est l’agence elle-même qui vous approche si votre profil l’intéresse. Le plus souvent, les futurs agents sont repérés assez jeunes (à partir de leur majorité, donc 18 ans), possèdent un passif personnel difficile, ont peu d’attaches voire aucune et démontrent une certaine violence ou ténacité face aux difficultés de la vie et aux autres, sans pour autant être tous asociaux ou agressifs. Ils ont l’esprit combatif et la rage de vaincre. Cependant, le plus souvent, si l’agence vous approche, elle ne vous laisse pas le choix, attendant un moment de faiblesse pour vous contraindre à craquer et accepter leur proposition.
Un autre type de recrutement est toutefois possible. Il arrive que le CSIS recrute aussi des adultes, aux passifs divers mais aux compétences spéciales qui font d’eux des atouts de choix. Hackers, traducteurs, psychologues, anciens militaires ou service de sécurité privée. Tous types de profils plus ou moins atypiques, plus ou moins violents mais qui font de vous un futur agent avec un fort potentiel. Ces personnes ne sont pas forcément appelées à devenir des agents de terrain, le CSIS étant particulièrement diversifié et ayant besoin de compétences diverses pour pallier à tous types de menaces contre le territoire.

L'ENTRAÎNEMENT

Chaque agent, quel qu’il soit, est obligé de passer par un entrainement physique plus ou moins intense, dont la difficulté varie en fonction du poste occupé, en plus d’une visite médicale obligatoire.

Les agents dits de « bureau » n’ont qu’un entrainement modeste : quelques cours d’auto-défense, des tests physiques notamment à la résistance au stress, un apprentissage pour apprendre à tirer à l’arme légère (type 9mm) en plus de tests de compétences en fonction du poste souhaité (évidemment très légers s’il s’agit par exemple d’un poste de secrétariat). Bien sûr l’étape finale est un test psychologique pour juger de la fiabilité de la personne car en effet, et au vu des dossiers sensibles que traite le CSIS, l’agence ne peut pas faire confiance à n’importe qui. Evidemment, des accords de confidentialité sont signés par le nouvel employé.

Du côté des agents de terrain, les tests et l’entraînement sont bien plus intenses et difficiles, il n’est pas rare que des candidats potentiels échouent. Voilà pourquoi le CSIS reste très flou quant aux conditions et tâches diverses du poste jusqu’à ce que le candidat soit formellement accepté.
Officiellement, le futur agent de terrain est soumis à tout un tas de tests d’abord physiques: entraînement au combat et à l’auto-défense, au tir avec des armes de tous types (du 9mm jusqu’au lance-roquette), renforcement musculaire, endurance, résistance, conduite de véhicules divers (pouvant aller du bateau à l'hélicoptère, en passant par un véhicule blindé par exemple), et tout ce genre de tests effectués également par les forces spéciales de l’armée. Cependant, une fois que le candidat a passé ces premiers tests avec succès, en plus d’un entretien psychologique pour vérifier son état mental, la deuxième étape est, elle, confidentielle et soumise à de strictes restrictions. En effet la suite des tests est beaucoup plus ardue et traumatisante psychologiquement. Le candidat ne passe pas simplement au détecteur de mensonge, son passé et toute sa vie sont sondés et passés au crible. Il doit aussi répondre à de multiples questions plus ou moins personnelles. Côté physique, la résistance à la douleur est testée, en plus d’entrainements à l’infiltration. Par ailleurs, des situations de haut stress sont mises en place, comme désamorcer une bombe, s’introduire dans un lieu hautement sécurisé, interroger un suspect avec des manières plus ou moins douces. Certains agents se spécialisent d'ailleurs en torture, bien que personne ne le sache réellement, sauf les têtes pensantes de l'agence, qui ferment simplement les yeux. (L'entrainement se fait sur deux ans, une année en « école » avec de la théorie, des entrainement physique sur la base militaire, de tir et autres capacités. La deuxième année est par contre une année passée sur le terrain, en compagnie d'un agent d'expérience qui sert de mentor et de professeur afin d'acquérir quelques réflexes supplémentaire et de terminer de se perfectionner).

Clairement, le CSIS n’est pas là pour entraîner des « bon gars » dotés d’empathie et d’altruisme. L’agence n’est là que pour en faire des soldats d’élites, efficaces et discrets, pouvant user de manières souvent douteuses et violentes. Le mot d’ordre du CSIS est l’efficacité et pour cela, l’agence est prête à tout, même aux pires horreurs, mais ça bien sûr, personne n’a de réelles preuves.

Si je joue un agent du CSIS, à quoi dois-je m'attendre ?

Vous avez toujours aimé James Bond ? Alors cette catégorie de personnages est faite pour vous, sérieusement !
Le CSIS dépend du gouvernement mais soyons clair, ils oeuvrent avant tout pour protéger la population, tel qu'ils l'entendent et le pensent : en gros, tous les coups sont permis du moment qu'on épargne le plus de personnes possibles et qu'on déjoue les complots des ennemis de l'Etat. Par devant ils sont capables de dire 'oui' à un ministre qui leur demande un compte-rendu et de lui rendre un fake afin de brouiller les pistes : l'important, ce n'est pas le gouvernement, c'est l'Etat en lui-même et sa population, rappelez-vous. Donc tout comme James Bond, vous serez donc amené à faire des missions, tenter d'infiltrer des milieux, des groupes, dénicher les scandales et courir après les méchants quand il le faudra (on ne fournit par l'Aston Martin, désolé).
Dès lors, nous considérons que vu la liberté de mouvement de ces personnes qui n'auront à répondre de leurs actes qu'au seul responsable en chef du CSIS, vous serez donc capables de faire à peu près tout. Oui, à peu près TOUT sur ce forum ! Quoique vous ayez envie, vous pourrez le faire : espionner un ministre, lancer une opération grandeur nature, une chasse à l'homme dans les bois, torturer un sorcier pour obtenir des aveux, participer à certaines opérations de l'armée...etc. Nous partons du principe que vos personnages sont au courant d'énormément de choses, mais ne vont pas systématiquement les étaler massivement dans leurs rp ni utiliser ces informations à tout va : à vous de jouer finement pour que ces informations, au lieu de vous permettre de faire sauter vos PV de stationnement, vous permettront de forcer la main à un ministre pour protéger le pays par exemple.
Après, attention, tout est relatif suivant votre position dans l'organisation : le service de sécurité des bâtiments du CSIS n'est probablement pas au courant des scandales étouffés à propos de tel ou tel ministre, pas plus que Josy de la comptabilité. Soyez raisonnables par rapport à vos personnages.
Par contre, et là-dessus nous y tenons, vous êtes totalement libres : tortures, topics violents, personnages à la limite des psychopathes, rp choquants... Tout est possible ! Vous n'aurez aucun restriction : on n'a jamais vu la ligue anti-alcoolique venir retirer son vodka-martini des mains de James Bond. Donc foncez... et gagnez si possible !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Annexe 11. Le CSIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Annexe: L'OCP (Archives)
» Annexe de l'Hôpital
» Demandes de Job Annexe
» ANNEXE ₪ Les femmes à Pompéi
» Annexe médicale - Arai.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Incarcerem Vitae :: Le Commencement :: Le Ministère :: Annexes-
Sauter vers: